Un ancien gardien de la paix en poste au commissariat du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) avait été condamné en première instance, en juillet 2019, à six ans de prison pour « association de malfaiteurs à visée terroriste » et « escroquerie ». L’homme avait été interpellé dans le commissariat où il travaillait en juin 2017.

Jugé en appel le 1er mars, sa peine a été aggravée par la cour d’appel de Paris. À nouveau reconnu coupable d’association de malfaiteurs à visée terroriste et d’escroquerie, Mamadou N’Diaye a écopé de sept ans de prison, une peine assortie d’une période de sûreté de moitié. La cour a ordonné son maintien en détention et lui a également interdit d’exercer un emploi public, relate le site Actu17.

Il soutient les thèse et cautionne l’ de Magnanville

Mamadou N’Diaye avait soutenu les thèses djihadistes du groupe , entre 2014 et 2016, avec son frère radicalisé, mais il avait également cautionné l’attentat qui avait coûté la vie à un couple de policiers à Magnanville (Yvelines) en 2016, tué sous les yeux de leur enfant par Larossi Abballa. En outre, le policier avait activé un compte pour le compte d’un cadre français de , Salah-Eddine Gourmat.

L’ex-policier a aussi été reconnu coupable d’avoir consulté des fichiers de pour regarder les fiches de personnes soupçonnées de .

3 mars 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Dix fois plus d’actes antichrétiens que d’actes antimusulmans en France !

Ce week-end, des tags sur la mosquée de Rennes ont provoqué les réactions des médias et po…