Un commando parachutiste français tué dans une opération antiterroriste en Irak

Un militaire des forces spéciales françaises a été tué, lundi 28 août, en Irak, « lors d'une opération antiterroriste en appui de l'armée irakienne », a annoncé, mardi 29 août, l'Élysée. C'est le troisième militaire français à trouver la mort en Irak en dix jours.

« C'est avec une très vive émotion que le président de la République a appris la mort du sergent Nicolas Mazier, du commando parachutiste de l'air n° 10, tué hier en Irak alors que son unité appuyait une unité irakienne en opération antiterroriste », précise le communiqué de l’Élysée. D’autres membres de son unité ont été blessés à ses côtés.

Ce décès survient peu de temps après la mort du sergent Baptiste Gauchot dans un accident de la circulation lors d’une mission d’instruction de l’armée irakienne et celle de l’adjudant Nicolas Latourte, du sixième régiment du génie d’Angers, déployé en Irak.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois