, lorsqu’il a récemment évoqué l’Europe, a mentionné l’Allemagne et le , mais pas la France. Est-ce à dire, comme l’avancent certains, qu’il n’aime pas la France ? Selon André Bercoff, c’est tout le contraire.

Partager

À lire aussi

André Bercoff : « L’Obamagate, c’est le Watergate puissance 10 ! »

Depuis plusieurs jours, Donald Trump accuse son prédécesseur de trahison. Il parle même d&…