Le toujours plus du pouvoir socialiste au profit de l’islam

Devant un parterre de représentants de l’islam, Bernard Cazeneuve a clôturé la journée d’instance de dialogue par un discours fleuve et dithyrambique. “L’islam est en France pour y rester ” a dit Valls. Le ministre de l’Intérieur – avec les projets annoncés – lui remet en quelque sorte, à terme, les clefs de la maison.

Après avoir vanté “la vertu de la laïcité” et “la neutralité religieuse de l’Etat”, le ministre de l’Intérieur a annoncé exactement l’inverse.

D’abord, “l’Etat doit naturellement assurer la protection des mosquées” (…), raison pour laquelle, face au “fléau” des actes antimusulmans, s’il veille déjà sur 1000 mosquées, il a décidé de consacrer neuf millions d’euros sur les trois prochaines années au financement d’équipements de sécurité, en particulier des caméras de vidéo surveillance.

Concernant leur financement “Vous n’ignorez pas que la loi de 1905 impose à l’Etat une abstention rigoureuse”(…) … mais les représentants des musulmans n’ont pas dû beaucoup s’inquiéter, “ce principe n’exclut pas, comme vous le savez également, que les collectivités locales puissent faciliter l’aboutissement de certains projets de construction” (…)

Baux emphytéotiques, garanties d’emprunts, activités culturelles, le ministre prévient les maires récalcitrants “Je n’accepterai jamais que des projets de construction de lieux de culte soient bloqués par des élus au mépris du droit” (…) Autrement dit, les maires élus par leurs administrés – au mépris de leurs volontés – ne sont plus maîtres chez eux.

En outre, “Les préjugés naissant de l’ignorance”, des “crédits publics” octroyés par le ministère de la Culture soutiendront France Télévision, l’INA, l’IMA, et le Louvre – “pour n’en citer que quelques uns”– afin d’aider des projets de recherche pour favoriser “la connaissance du monde arabo-musulman”.

Ensuite, toujours en vertu de la neutralité religieuse, l’Etat formera imams, aumôniers et autres cadres religieux grâce à “des diplôme universitaires de formation civile et laïque”. Formations qui existent déjà dans six villes, trois autres entreront en vigueur à la rentrée, et trois de plus, en 2016. Cerise sur le gâteau : Christiane Taubira a décidé de “revaloriser fortement” la rémunération des aumôniers pénitentiaires et “très fortement” celle de tous les cadres musulmans.

Ces mesures nous scient les nerfs ? Apprendre que les agences de voyages qui organisent le pèlerinage à la Mecque travaillent en coordination avec les ministères des Affaires étrangères, de l’Economie et de l’Intérieur nous achève.

Les élus collaborent à la mise en place “d’une idéologie pire que le nazisme car il se donne un aspect religieux” (…), “l’islam utilise la dissimulation tant qu’il est en état de faiblesse, puis la violence dès qu’il est plus fort, et son but est le califat mondial”, affirmait le Père Boulad, le 27 mai 2015, à l’Assemblée nationale.

Devrons-nous un jour faire appel à l’article 35 de la Constitution de 1793 ?

À lire aussi

Optimisme béat de Najat Vallaud-Belkacem contre noir pessimisme d’Yves Cochet

En tout cas, les mondes futurs de Najat Vallaud-Belkacem et Cochet possèdent un point comm…