À la célèbre Grande Mosquée des Omeyyades désormais en ruines, Charlotte d’Ornellas a tendu son micro aux Alépins. Leur jugement sur les rebelles est sans appel : ce sont des ignorants qui ont été attirés par l’argent et ont vendu leur pays.

À lire aussi

Port du masque en extérieur : « Sur la plage, on veut profiter, personne ne porte de masque ! »

La mairie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a pris un arrêté rendant le port du masque oblig…