Brèves - Politique - Presse - 5 septembre 2016

Syrie: échec des négociations entre Moscou et Washington en marge du G20

De nouveaux pourparlers lundi entre le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, et le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, se sont achevés sans parvenir à un accord de coopération sur la Syrie, selon un haut diplomate américain. Les deux hommes s’étaient déjà entretenus “durant de longues heures” la veille en marge du sommet à Hangzhou (est de la Chine), mais sans pouvoir résoudre leurs divergences sur des “points délicats”, avait expliqué John Kerry dimanche à la presse.

Le président américain, Barack Obama, et son homologue russe, Vladimir Poutine, se sont ensuite rencontrés à la mi-journée pour un entretien informel, mais sans s’entendre sur une cessation significative des hostilités, selon le Kremlin.

Du conflit syrien à l’Ukraine, en passant par les différends territoriaux en mer de Chine méridionale, les crises géopolitiques hantaient la réunion des dirigeants du G20, qui doit s’achever lundi.

Daesh recule, mais aucun accord en vue sur la Syrie

L’échec des négociations russo-américaines intervient au moment où le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a été chassé des dernières positions qu’il tenait le long de la frontière turque en Syrie, tandis que le régime de Damas assiégeait encore les quartiers rebelles d’Alep.

Moscou et Washington, qui effectuent séparément des frappes contre les jihadistes en Syrie, restent en désaccord sur le sort du président syrien Bachar al-Assad, ainsi que sur le ciblage par Damas des forces de l’opposition syrienne, avec l’appui de la Russie.

La guerre en Syrie a poussé à la fuite plusieurs millions de personnes depuis mars 2011, et le désastre humanitaire que représentent les flux des réfugiés a largement été abordé à Hangzhou, selon de hauts diplomates européens. 

Le président français François Hollande a exhorté dimanche Vladimir Poutine à trouver “une issue politique” via “la négociation” au conflit en Syrie, lors d’une rencontre bilatérale, durant laquelle il a également appelé son homologue russe à “regarder en face la situation en Ukraine”.

À lire aussi

Deux hommes tués par balle dans un bar à Marseille

Deux hommes, âgés de 41 et 59 ans, ont été tués lundi soir à l’arme automatique dans…