L’intervention décoiffante de Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale au cours du débat sur le délit d’entrave à l’IVG fait le buzz sur les réseaux sociaux : elle y dénonce une génération de soixante-huitardes dépassées au regard des nouveaux combats que devraient mener de vraies féministes. Elle y évoque aussi son cas personnel parce que, dit-elle à Boulevard Voltaire, elle a été choquée des propos tenus dans l’Hémicycle au sujet des enfants “accidents”.

À lire aussi

Marion Maréchal : « Les indigénistes sont les enfants monstrueux de la gauche de SOS Racisme »

Ils sont en train de tuer cette gauche républicaine et universaliste, cette gauche des Lum…