Jean-Paul Gourévitch conteste les statistiques de l’INSEE qui, selon lui, confond dans ses calculs immigration et expatriation et oublie les naissances d’origine étrangère. Il réclame la mise en place d’un observatoire indépendant des migrations qui permettrait d’éviter les schémas, les amalgames, les rumeurs et les faux chiffres.

À lire aussi

Jean-Paul Gourévitch, sur la situation de Lesbos : « La population locale, plutôt accueillante au départ, est maintenant remontée contre les migrants »

Les migrants sont aujourd’hui, selon les diverses estimations, entre 12 et 20.000, renforc…