Sonia Mabrouk, vilipendée par l’extrême gauche car elle défend le sacré 

Capture d’écran (1727)

Pour avoir osé défendre le sacré, la tradition et les valeurs chrétiennes qui ont forgé la France, pour avoir osé dénoncer l’attitude déconstructiviste des écologistes radicaux et pour avoir osé réclamer une investigation sur le service public, Sonia Mabrouk est devenue, en quelques minutes, l’ennemi public numéro 1 de l’extrême gauche.

Invitée de l’émission « Quelle époque ! » (France 2) pour présenter son dernier essai Reconquérir le sacré (L'Observatoire), la journaliste de CNews et Europe 1 a été bousculée par Léa Salamé et sa collègue Élise Lucet. Dans la foulée, sur les réseaux sociaux, elle est devenue la cible des critiques et insultes de l’extrême gauche.

D’un côté, il y a ceux qui lui reprochent d’avoir « trahi les siens ». Parce que née en Tunisie et de confession musulmane, Sonia Mabrouk devrait, non pas s’intégrer et aimer la France, mais entretenir une attitude victimaire. C’est, en tout cas, ce que sous-entend Rafik Chekkat, avocat fondateur de la plate-forme IslamophobiaSur son compte Twitter, ce soutien de l’imam Iquioussen critique une « égérie des identitaires [devenue] archétype de la "native informant" ». Et d’ajouter : Sonia Mabrouk est le « porte-voix du prêt-à-penser néolibéral, raciste et sécuritaire » qui alimenterait « une pensée réactionnaire » et une « instrumentalisation de la diversité ». Un raisonnement qui considère que s’intégrer dans son pays d’accueil relève nécessairement de l'extrême droite...

À cette première critique qui frôle le racisme identitaire s’ajoute une autre attaque, portée cette fois-ci, en creux, contre son employeur. « Speakerine de Bolloré », « propagandiste », « journaliste d’extrême droite »… Ils sont nombreux à lui reprocher de travailler pour des chaînes et stations du groupe Vivendi, propriété de la famille Bolloré. Ainsi, alors que Sonia Mabrouk conseille à Élise Lucet, à la tête de « Cash Investigation », d’enquêter sur France Télévisions, Julien Pain, fact-checkeur pour France Infoironise : « Quand une journaliste travaillant pour une chaîne du groupe Bolloré réclame plus d’investigation, c’est assez savoureux. » Et son confrère de Mediapart, Ilyes Ramdani, de compléter : « Deux façons de faire du journalisme : l’investigation et le bavardage. Comme si un saint-nectaire AOP causait fromage avec La Vache qui rit. » Derrière la comparaison fromagère, on déduit, sans trop de difficultés, que le « bavardage » et « La Vache qui rit » renvoient directement à Sonia Mabrouk… Quelle élégance ! Emilio Meslet, plume de L’Humanité, qualifie même la présentatrice de CNews de « journaliste militante ». Autrement dit, un journaliste a le droit d’avoir des convictions, pourvu que celles-ci soient de gauche.

Les écologistes montent au créneau

À ces pourfendeurs s’ajoutent des politiques, membres de l’extrême gauche et chantres du wokisme, sans doute vexés d’être tenus en partie pour responsables de la perte du sacré dans notre société. Pour Anassa Kazib, militant de Révolution permanente, « cette femme, c’est l’idiotie incarnée ». Aymeric Caron, député insoumis, s’emporte, lui, contre la « bouillie intellectuelle » d’une « porte-parole des médias d’extrême droite »David Cormand, eurodéputé écologiste, abonde dans le même sens, dénonçant la « logorrhée d’extrême droite de Sonia Mabrouk ».

Au fond, aucun d’eux ne supporte qu’une journaliste d’origine tunisienne aime la France et la défende. Pire encore, il est intolérable pour cette extrême gauche qu’une femme musulmane loue la beauté de la cathédrale Saint-Louis de Carthage en terre d’islam, s’inquiète de la disparation des chrétiens d’Orient et appelle à préserver la messe en latin. À contre-courant de leur logiciel, ces militants déconstructivistes ne parviennent pas à comprendre l’importance d’une « reconquête du sacré ».

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 14/03/2023 à 19:10.
Clémence de Longraye
Clémence de Longraye
Journaliste à BV

Vos commentaires

67 commentaires

  1. Voila de quoi redonner quelques espoirs pour la France, surtout que Zemmour revient avec son dernier Livre. Merci Madame S. Mabrouk de reparler de la Messe en Latin, bien que je ne pratique plus… Quand elle a été interdite (vilipendée) par le Vatican c’est là que ça a commencé à basculer. La Place était libre pour l’Islam….Bienvenue Madame pour la Reconquête avec tous les assimilés français quelle que soit leur Religion contre celle du Wokisme qui veut les remplacer…

  2. Je suis actuellement en Tunisie et à mon etonnement j’ai pu constater que Sonia Mabrouk est loin d’être une exception ,j’ai rencontré beaucoup de Tunisiens qui pensent et parlent comme elle.

  3. Comme son nom l’indique (Mabrouk) signifie: bénédiction, Sonia est ce prénom qui m’est chère car celui de ma défunte soeur, la confidence mise à part, j’invite vraiment tous mes amis de France, d’ailleurs et particulièrement ceux du Liban et de Syrie parmi lesquels nombreux sont des musulmans, pour qu’ils découvrent et s’associent à cette journaliste courageuse qui tout en respectant son identité musulmane, défend admirablement la notion de sacré si chère aux Levantins, qui sont les mieux placés pour vivre avec fraternité, fierté et sincérité, la convivialité islamo-chrétienne.
    C’est avec des femmes de cette trempe que la paix dans le monde pourra voir le jour en contradiction totale avec des médias formatés aux ordres qui n’ont cessé de lui couper la parole, lui faire des procès d’intention, et manquer de respect vis à vis d’une consoeur qui prônait la vertu du « sacré »et donc de la « Lumière » si éblouissante que la noirceur de leur âme embrigadée dans leur idéologie raciste les rendaient encore plus aveugles! JCA;
    N.B. Si son témoignage peut servir n’hésitez pas à le faire suivre, merci.

  4. La haine et la bêtise s’accordent bien ensemble. En ce moment, il y a deux cibles : Mme Mabrouk et Mme Henrion Caude.

  5. Je félicite Sonia Mabrouk car elle est l’honneur du journalisme et de l’éducation. Ce qui est loin d’être le cas de Léa Salamé.
    Elise Lucet devrait faire un cash investigation sur la tendance extrême gauche et islamo-gauchiste des chaines télés et audio de l’audiovisuel public. Il y a beaucoup de choses à voir.
    Mais ce sont ces copains alors « circulez, il n’y a rien à voir ».
    Heureusement que nous avons les chaines de VIVENDI pour avoir certaines informations.

  6. Depuis l’enquête à charge sur le glyphosate (4 ans peut-être) je ne peux plus regarder Mme Lucet, mon aversion est insurmontable. Il va falloir que je me fasse soigner Dr ? Cette pôvre gôchiste qui serait journaliste ne comprenant pas que les islamistes détestent la France mais s’y complaisent en attendant de nous en chasser

  7. J’avoue il m’est arrivé de regarder des reportages de Mme Lucet, mais dorénavant ce sera … poubelle !! Quelle affreuse personne, avec ces façons de tomber des nues face à l’évidence et en recherchant l’approbation de la cruche de service ( Salamé)
    Madame Mabrouk, je sais que vous avez été approchée par certains partis politiques, j’espère que Reconquête était de ceux-là ? Et qu’un jour vous serez avec nous. On a «grave» besoin de personnalités de votre trempe.

  8. J’admire le courage, la volonté et la prestance de cette femme. Je souhaite qu’elle puisse se maintenir malgré les attaques perfides de toute cette population de « biens pensants » qui s’accrochent bec et ongle à leur poste simplement en démolissant tous ceux qui leur font peur car leur mettant leurs nez dans leur propre crottes. Tous ces journalistes de TF1, A2, etc qui sont d’un vulgaire notoire ne méritent que le bannissement et leur envoi aux oubliettes dès que macron aura disparu des écrans!!

  9. Extrême-droite … extrême-droite … encore extrême-drouate, en roulant les r comme le fait Mathieu Bock-Côté. Il faudra bien un jour que ces idiots de village de gauche, wokistes, écologistes, et autres, s’expliquent. Qu’entendent-ils par « extrême-droite » ? En fait on sait bien ce qu’ils entendent , car même s’ils ne pourraient jamais l’expliquer (non seulement il leur manque les mots pour le faire, mais aussi les neurones), est d’ « extrême-drouate » tout ce qui n’est pas de gauche. Le problème, à force de crétinisme aigu, ces gens vont bien finir par nous ressusciter réellement une « extrême droite » de type 1936/45, c’est-à-dire nazie, avec toutes les joyeusetés qui l’accompagnent. Quant à l’intéressée, Sonia Mabrouk, c’est elle qui est dans le vrai. Belle, intelligente, cultivée, compétente, nous nous enorgueillissons de pouvoir la voir sur nos écrans ou dans la presse, et de l’écouter.Vilipendée, insultée, vous avez tout notre soutien Sonia Mabrouk. Ce sont vos adversaires médiatiques, sans la moindre exception (voir les noms cités) qui sont les salissures.

  10. La reconquête du sacré , ces gens d’extrême gauche ne la considère qu’à travers l’Islam . C’est vrai que l’islam n’est pas identitaire mais universaliste !
    Sonia Mabrouk en se rendant à cette émission est tombé dans le panier de crabe parce que l’hypocrite Salamé a bien préparé son coup en l’isolant en milieu hostile . Toujours la même technique, également usitée par son copain Ruquier !
    Mais je suis certain que c’est elle qui a récolté les fruits de cette tables ronde transformée comme à l’habitude en procès stalinien . Les gens ne sont plus dupes , et elle non plus, car elle sait que son propos en contraste avec la vacuité de celui des gauchos présents ,a plus de chance d’être entendue au milieu de gens qui n’ont fait que de se vautrer lamentablement mais continuent de persister dans l’erreur et la tromperie . Et en plus elle a gagné ses galons de résistante, ce qui va lui amener toute une partie de la population qui ne la connaissait pas sous cet angle !

  11. Décidément les LR qui existent encore font bien du mal, puisque Sonia Mabrouk est qualifiée d’extrême droite. Alors qu’elle ne tient qu’un discours gaullien !
    Si seulement tous les musulmans de France pouvaient avoir ses attitudes et comportements, nous ne en porterions que mieux. Bravo MADAME Mabrouk !!

  12. A mon avis ces prédicateurs de la bienpensance qui sévissent sur nos chaines publiques sont encore plus sclérosés que par le passé , avec en appui du cortège ces « chacals » de la Nupes , intransigeants au possible vis à vis de tous ceux et toutes celles qui pensent différemment , la lutte des classes se déroulent sous nos yeux , et la culture « woke » leur est montée à la tête et leur a embrumé le cerveau. Je suis souvent les débats de l’actualité sur Cnews et bien souvent ceux dirigés par Mme Sonia Mabrouk , ne voyant pas dans ses propos une once partisane , ses contradicteurs sur le plateau peuvent s’exprimer en toute liberté et non pas vilipendés ou interdits d’expression; on est à l’opposé de ces émissions du service public ( comme le souligne un très honorable intervenant  » le sévice public » ) , pas faux du reste !!!!

  13. j’espère que toute cette haine révèle surtout leur trouille d’être enfin démasqués et renvoyés dans la poubelle dont ils n’auraient jamais dû sortir

  14. Ce ne sera qu’en apportant tout notre soutien à des personnes comme Sonia Mabrouk qui mettent leur intelligence au service de notre culture que ces idéologues, idiots utiles de la déconstruction et de la perte de nos valeurs seront bientôt nus. Bravo madame Mabrouk, nous sommes de plus en plus nombreux à vous apprécier pour votre dénonciation du réel.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois