Mgr Rey est en train de jumeler son diocèse avec celui de Homs en Syrie. Il a donc été particulièrement touché par les événements qui ont ensanglanté Paris.

Il répond à Charlotte d’Ornellas.

Partager

À lire aussi

Mgr Rey : « Il faut développer une Église domestique comme aux premiers temps de l’Église »

L' épidémie de coronavirus et les mesures gouvernementales de protection ont des conséquen…