Une lectrice de Boulevard Voltaire a écrit au médiateur de France 2 pour protester contre le parti pris politique, sur une chaîne publique, de la série Un si grand soleil. Boulevard Voltaire publie ici, avec son accord, la réponse qui lui a été faite par le médiateur de France 2. Comme cette lectrice, de nombreux téléspectateurs attendent donc avec impatience les prochains épisodes, et les “autres propos tenus par la suite [qui] pourront illustrer le débat démocratique”

Merci d’avoir pris le temps de nous écrire pour nous faire part de votre intérêt.

Suite à nos échanges avec les équipes concernées, voici notre réponse conjointe :

Un si grand soleil est une série riche des genres qu’elle entrecroise, entre policier, drame et romance : un mélange fictionnel qui a le mérite d’être original, cultivant une approche plutôt naturaliste ancrée en région PACA où les tensions politiques ne sont en rien édulcorées par le climat.
Avec sa cinquantaine de personnages de tous âges, son intrigue psychologique, les relations humaines qu’elle valorise face à l’adversité, la série de France 2 incite « au dialogue intergénérationnel » (dixit ses créateurs mêmes).
Ainsi, les propos tenus par les personnages sont à remettre dans la trame de la fiction qui se noue avec notre en toile de fond.
Dès lors, peuvent s’y trouver mêlées tout naturellement des considérations qui ne représentent pas pour autant des engagements ou positionnements plus engagés comme, en l’occurrence, quand d’autres propos tenus par la suite pourront illustrer le débat démocratique.
Il s’agit avant tout de servir l’histoire, les histoires, le récit, son développement et l’évolution des personnages.

Espérant avoir quelque peu apaisé votre mécontentement et/ou répondu à vos interrogations.

Salutations attentives,

FA – Chargée de la médiation des programmes/france.tv

31 octobre 2018

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.