Les sympathisants du Front national doivent-ils s’en réjouir ou s’en désoler ? Marine Le Pen, avec son selfie posté vendredi sur , a en effet joué la carte people à fond.

Avec cette photo, où elle embrasse son compagnon , elle a voulu répondre avec humour à la une du magazine Closer (vendredi 30 mai) qui évoquait une « explosion » du couple. La présidente du commente ainsi : « En direct de Perpignan, dédicace à Closer ». Rapide et efficace. Moderne, en somme !

Le selfie a néanmoins surpris le landerneau médiatique car depuis toujours la fille de Jean-Marie a vigoureusement protégé sa vie privée. Aucune image de ses enfants ne circule, par exemple, ce qui équivaut à un exploit par les temps qui courent…

Les grincheux diront que la photo du bisou ramène la politique au ras des pâquerettes, d’autres acteront plutôt que cette fois, l’opération « banalisation-dédiabolisation » est quasiment terminée. D’ailleurs, les réactions sur la Toile ne trompent guère. Si certains crachent leur haine habituelle, nombreux sont ceux qui trouvent ça « plutôt mignon » !

Avant de crier à la “pipolisation” bécasse, rappelons-nous que l’objectif de Marine Le Pen est clairement d’obtenir un jour 50 % des voix + une. Dans cette optique, cette femme née en 1968 a compris qu’il faut vivre avec son temps, celui du buzz, de l’image, où l’on montre qu’on est, malgré tout, comme tout . L’immense majorité des électeurs est remplie de gens simples qui ne théorisent pas sur l’équilibre des forces dans la parlementaire ou l’éventualité d’une alliance avec le Jobbik. Une immense majorité regarde la télé-poubelle, chante avec Nagui ou “The Voice”, bouquine la presse de caniveau et rêve d’Euro Millions entre deux fous rires de . Se tenir froidement à distance de ces citoyens, souvent tentés par l’abstention, ne résoudra rien. Alors, Marine utilise – à petite dose – un de leurs codes, le selfie-bisou. « Marine Le Pen est bel et bien devenue un people comme les autres. Et elle sait manifestement comment en jouer », écrit le HuffPost, décelant la stratégie Bleu Marine.

Signe que l’opération a réussi, le fameux selfie est déjà détourné sur la Toile, où l’on voit la présidente du FN embrasser Hollande, Obama et même Spiderman ! Humour mis à part, la démultiplication de son image joue en sa faveur, car ce qui compte, comme tout bon communicant vous le dirait, c’est qu’on parle d’elle, on partage sa photo à l’infini, y compris sur des pages Facebook de gens qui n’ont jamais voté pour elle. Par ce selfie un peu cucul sur les bords, d’une façon très maligne, Marine adoucit son image jugée encore souvent « agressive » ou généralement « trop dure » par ceux qui « voudraient bien » voter FN un jour mais qui n’osent pas encore.

Alors, l’Élysée vaut bien un bisou, non ?

31 mai 2014

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Le gay de l’année victime de discrimination !

Matthieu Chartraire est le symbole de cette bataille culturelle perdue pour la gauche. …