Une réunion de sauveurs de planète s'est tenue, le 17 mai, sur le plateau de l'émission de France 5 « C ce soir ». La question qui turlupine les six participants tourne autour d'Élisabeth Borne, nouvelle à Matignon. Sera-t-elle à la hauteur de la tâche ? la laissera-t-elle sortir le monde de l'ornière dans laquelle il est train de sombrer ? Brrr... Poursuivre l’œuvre de Jean Castex n'est pas une mince affaire. Il y a du défi dans l'air, de l'enjeu, de la mission, de l'urgence. Le GIEC a tiré la sonnette d'alarme. Notre fin est proche. Son rapport de 3.000 pages ne laisse aucun doute sur le sujet : le papier va manquer. Et bien d'autres calamités : montée des océans, ramassage de coquillages à Clermont-Ferrand, Mélenchon gardien de phare dans le 9-3... Que faire, face à ces sinistres prédictions ?

Par chance, l'animateur de l'émission a eu la bonne idée d'inviter le devin officiel de la République : Jacques Attali. Pour en finir une bonne fois pour toutes avec cette course vers l'abîme, inverser la machine et repartir du bon pied, l'ex-cartomancien de propose une mesure toute simple... Mais comment n'y avons-nous pas pensé plus tôt ? « Idéalement, ce serait de mettre dans la Constitution un tout petit article disant que toute décision contraire à l'intérêt des générations futures est inconstitutionnelle. »

https://.com/ccesoir/status/1526671901686484992?s=12&t=6eRKZvLx78OeqRm2BC3_qQ

Et voilà. Le progressiste est grand amateur de flou artistique et autres concepts subjectifs. Après la haine à géométrie variable, voici venir « ce qui est bon pour les générations futures ». Une éolienne rouillée en 2050, plantée en plein champ dans 1.500 tonnes de béton, une technologie dépassée par des avancées révolutionnaires... Oui, ils vont nous remercier. N'avons-nous pas remercié les visionnaires des années 50 pour l'isolation bien douillette de nos immeubles ? Grâce à l'amiante, nous n'avions plus trop froid, ni trop chaud... Nous étions protégés des rigueurs du climat. Le de l'époque avait pressenti notre bonheur.

Après la sentence du stratège, la question essentielle reste en suspens. Qui décide de ce qui est bon pour les générations à venir ? Quel être suprême est au courant des découvertes scientifiques et techniques qui viendront ridiculiser quelques-uns de nos émerveillements actuels ? La réponse est dans la question. L'auteur de la proposition se sent une âme de berger conduisant les nouveau-nés vers un horizon rayonnant. Il a tout prévu, tout pensé. Les clés d'un monde idéal sont dans la boîte à gants.

Des recherches sur la mise au point de centrales atomiques infiniment moins dangereuses et émettrices de déchets radioactifs à court terme sont en cours. Dans l'hypothèse d'un aboutissement fructueux de ces travaux, adieu éoliennes et panneaux solaires, inutiles, dérisoires et désolants. Les générations futures regarderont ces curieuses choses avec le même étonnement qu'un jeune homme de 2023 découvrant un téléphone à manivelle. À la différence de ce dernier, les chances pour qu'un pylône rongé par la rouille trouve preneur chez un antiquaire sont assez faibles. Derrière le discours de se devinent les intérêts d'un mondialisme qui tente de nous faire prendre des lanternes pour des inventions futuristes.

8379 vues

20 mai 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

15 commentaires

  1. S’il y a un gaucho-bobo qui a accumulé les conneries, c’est bien lui !
    Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le point de départ du déclin de la France date du mitterrandisme.

  2. que toute cette génération parte réellement en retraite et laisse la place aux jeunes. Assez de voir tout ces prétentieux faire la leçon. Qu’ils se retournent et vient le mal qu’ils ont fait à la France

  3. Intérêt des générations futures défini bien sûr, arbitrairement.
    Fait-il encore rappeler que certains droits fondamentaux de la personne humaine ne doivent jamais être soumis à un quelconque intérêt général? Tous les dictateurs violent ce principe fondamental que justement, les Constitutions doivent protéger

  4. Il y a 20000 ans des hommes ont accédé à pied à une grotte dans laquelle ils ont fait des peintures… elle se trouve aujourd’hui immergée par 40 mètres de fond au large de Marseille… sont-ce les voitures, les bateaux, les avions de l’époque qui ont provoqué cette montée des eaux ?
    La terre, le soleil, l’univers sont en constante évolution et l’homme n’y changera rien, ni les âneries d’Attali.

  5. À cause de, ou serait-ce grâce à, des Verts-de-gris qui pullulent et encombrent les espaces de la République Française, il est interdit d’user de produits chimiques contre les mauvaises herbes qui repoussent encore, et encore, et toujours !
    Ainsi, Jacques Attali qui encombre les espaces de la République Française, peut repousser encore, et encore, et toujours, de saison en saison !

  6. Chiche.. Donc on pose les questions suivantes. La GPA utile? Le wokisme utile? Le veganisme , utile? Les changements de sexe, utile? La pilule, utile? Les chats, les chiens, lutiles? Le masque, utile? Les vacances, utiles? Le travail, utile? Les confinements, utiles? Pour les générations futures bien entendu, et finalement Jacques Attali, UTILE?

  7. Il a aussi plébiscité encouragé et annoncé l’arrivée de la bienfaisante et si utile euthanasie..nul doute que ce sera plus facile à passer que la réforme des retraites ! Et on lui souhaite d’en profiter le plus rapidement possible…

  8. L’Histoire se plait à ridiculiser les mages du passé . Les admonestations de Rousseau et les vacheries élégantes de Voltaire ont été tranchées menu par la Veuve qu’ils appelaient de cette myopie sociétale qui les a fait si bien vivre sans morale.

  9. S’intéresser aux générations futures, c’est bien et c’est même un devoir absolu. Mais, comme toujours avec la pensée des « êtres supérieurs » penser l’avenir, ça dispense d’avoir des solutions pour le présent, c’est comme penser aux autres pourvu qu’ils soient étrangers.

  10. L’assisté de la République dans toute sa splendeur qui n’a jamais rien fait dans sa vie que le glandage Républicain fort apprécié en France.

  11. Le Metaverse sera votre Boss mon cher monsieur Leroy, tout ne sera que réalité virtuelle, virtuel comme le pouvoir de Macron vis à vis du groupe Bilderberg.

  12. Il y en a, parmi lesquels le devin sus-nommé, qui ne comprendront jamais qu’on les a assez vus et entendus.

  13. « ce qui est [ TRES] bon pour les générations futures » c’est qu’elle seront débarrassées
    d’Attali. Combien a-t-ii facturé cet oracle ?

  14. “les chances pour qu’un pylône rongé par la rouille trouve preneur chez un antiquaire sont assez faibles“ MDR.
    Attali n’a dit que des bêtises, mais il reste un oracle chez les “bien-pensants“. Je me rappelle d’une BD qui s’intitulait “les Songes d’Attali“, il faudrait que je la retrouve pour m’en payer une tranche, comme on dit vulgairement.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter