Accueil Editoriaux Sarkozy: "Porter un burkini est un acte militant, une provocation"
Editoriaux - Polémiques - Politique - 24 août 2016

Sarkozy: "Porter un burkini est un acte militant, une provocation"

Alors que la polémique autour des arrêtés anti-burkini enfle de jour en jour, Nicolas Sarkozy, qui s’est déclaré candidat à la primaire de la droite et du centre en début de semaine, veut aller plus loin. Dans une interview accordée au Figaro, l’ancien chef de l’Etat, et désormais ex-président des Républicains, réagit aux polémiques nées autour du port du burkini sur les plages françaises. 

“Porter un burkini est un acte politique, militant, une provocation. Les femmes qui le portent testent la résistance de la République”, estime Nicolas Sarkozy, ajoutant que “ne rien faire, c’est laisser penser que la France apparaît faible, et ce serait acter un nouveau recul de la République”, en référence aux arrêtés anti-burkini pris par plusieurs communes du littoral méditerranéen depuis quelques jours.  

Une loi contre les signes religieux 

Et l’ex-président des Républicains de proposer “une loi qui interdise tout signe religieux ostensible non seulement à l’école, mais également à l’université, dans l’Administration et aussi dans les entreprises”.

“La situation qui est la nôtre est profondément anormale. La majorité est aujourd’hui provoquée par des comportements minoritaires qui veulent s’imposer et qui sont à l’opposé de nos valeurs républicaines. (…) C’est la tyrannie des minorités”, justifie par ailleurs Nicolas Sarkozy. 

À lire aussi

Dégustez le vin des moines

Au programme : 2 rosés, 3 blancs et 3 rouges, dont certains plébiscités par les plus grand…