Sapin n’a pas tort : la situation est encore plus grave en Belgique

Au lendemain des attentats de Bruxelles, le sénateur belge Alain Destexhe réagit au micro de Boulevard Voltaire.
Ancien secrétaire de Médecins sans frontières et ex-président de l’International Crisis Group, il est notamment l’auteur de “Lettre aux progressistes qui flirtent avec l’islam réac”.

À lire aussi

Pendant vingt ou trente ans, il y a eu un déni. Il ne fallait pas contester “l’immigration heureuse”

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLa Belgique a été victime, une nouvelle fois, …