Brèves - Justice - Religion - 31 juillet 2016

Saint-Etienne-du-Rouvray: le cousin de l'un des tueurs mis en examen et écroué …

Le réfugié syrien interpellé dans le cadre de l’enquête sur l’attaque jihadiste dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray a été libéré samedi, révèle ce dimanche matin BFMTV.

L’homme avait été placé en garde à vue vendredi, interpellé la veille dans un centre d’accueil de demandeurs d’asile de l’Allier après que la photocopie d’un passeport syrien avait été retrouvée au domicile d’Adel Kermiche, l’un des deux jihadistes.

Le cousin d’Abdel-Malik Petitjean présenté à la justice

Par ailleurs, le cousin d’Abdel-Malik Petitjean, le second assaillant, a été mis en examen et écroué dimanche soir. Cet homme, âgé de 30 ans, réside en Meurthe-et-Moselle. Les enquêteurs cherchent à déterminer s’il avait connaissance des projets terroristes de son cousin.

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire, confiée à des juges d’instruction spécialisés, pour des faits de “participation à une association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste” et “assassinat en bande organisée, commis en raison de l’appartenance de la victime à une religion, en relation avec une entreprise terroriste”.

Enfin, dans le cadre d’une information judiciaire distincte, un autre homme de 20 ans, né à Montreuil, qui avait été interpellé et placé en garde à vue le 27 juillet 2016 sur commission rogatoire d’un juge d’instruction anti-terroriste, a été mis en examen du chef d’association de malfaiteurs terroriste pour avoir tenté de rejoindre la Syrie en juin 2016 en compagnie d’Abdel-Malik Nabil Petitjean.

À lire aussi

Deux hommes tués par balle dans un bar à Marseille

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleDeux hommes, âgés de 41 et 59 ans, ont été tué…