Editoriaux - Entretiens - Justice - Videos - 15 mars 2017

Pourquoi Robert Ménard a tort…

Le 8 mars dernier, , maire de Béziers, comparaissait devant la 17e chambre correctionnelle, poursuivi par le ministère public et six associations “antiracistes” pour « incitation à la haine raciale ». Gilles-William Goldnadel revient sur cette comparution.

À lire aussi

Me Goldnadel : « Benjamin Griveaux, une incroyable légèreté et une incommensurable bêtise, sans porter de jugement moral »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleMe Goldnadel, l’auteur de Névroses média…