Dans l’est de la France, le parti Égalité-Justice se présente aux futures départementales. Ce micro-parti (200 sympathisants revendiqués) paraît être sous forte influence turque…

Ce type d’entreprise farfelue, marginale, grotesque, va encore occuper les médias, certains politiques et alimenter un débat national qui n’en finit pas, pour le grand bonheur de celles et ceux qui n’ont aucune solution face à la dette, le chômage, la perte de souveraineté et qui préparent le traité transatlantique.

Quel avenir en France, en 2015, pour des partis confessionnels, à en croire le peu d’audience du Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin ?

La France est un pays catholique, qui fut fille aînée de l’Église. Que cette mémoire vive, entre autres biais, par une entité me semble souhaitable ; à ceci près que le PCD envisage la politique dans son ensemble, par l’éthique catholique, et s’adresse à tous, ce qui n’est pas le cas de cette association de quartier déguisée, le temps d’une élection, en parti politique.

Égalité-Justice ramène l’ à de simples codes vestimentaires et alimentaires. Le catholicisme se sécularise… Mais l’ se fossilise. Baisse de spiritualité pour tout le monde ?

Votre question est trop sérieuse pour une démarche qui ne l’est pas. Je terminerai poliment en disant que rien n’empêche ces gens d’aller vivre ailleurs.

Entretien réalisé par Nicolas Gauthier

11 mars 2015

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.