Ne prenant même pas le soin de masquer sa connivence avec la chaîne de Marc-Olivier Fogiel, notre ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a cru bon pouvoir intervenir dans le débat qui réunissait Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon.

Exercice périlleux s’il en est, tant les vérificateurs de la chaîne se sont montrés mauvais. Ils ont affirmé qu’il n’y avait pas de coupure d’énergie dans la trêve hivernale. Si, dans la loi, cette affirmation est exacte, la réalité est autre et des fournisseurs continuent de couper le gaz et l’électricité. Ils se sont également ridiculisés en confondant, comme l’indiquait Charles Prats, « la fraude sociale détectée avec les estimations de la fraude totale »

Mais #factchecking, qu’à cela ne tienne, tient à corriger Éric Zemmour en direct et sur Twitter. Elle estime sa définition du regroupement familial « fausse et fantasmagorique ». Étonnamment (ou pas), les journalistes de CNews, eux, n’ont jamais été appelés ses « amis ». Et Mme Schiappa n’a pas non plus réagi quand, à la question de l’insécurité, Jean-Luc Mélenchon a répondu… par les violences policières ! La France est-elle en danger ? Le candidat insoumis répond par la dissolution des BAC et des BRAV-M et souhaite interdire les Flash-Ball™ et les grenades. Peut-être aurait-elle pu vérifier rapidement que les plus armés ne sont pas forcément ceux que l’on croit et tweeter sur les tirs de mortiers qui prennent pour cible régulièrement nos policiers ?

L’ancien secrétaire d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations n’a pas, n’ont plus, bondi sur son smartphone quand Jean-Luc Mélenchon a décrit le « Zemmouristan » comme « un pays où les femmes sont rabaissées, où il y a la peine de mort qui vous plaît, un pays où les homosexuels sont punis et un pays où on n’adhère pas aux conventions internationales sur les réfugiés ». Par souci d’égalité, on aurait apprécié un petit message à l’attention de ses « chers amis journalistes de BFM TV » (atones, qui plus est) pour rappeler au candidat d’extrême gauche un peu vieillissant et fatigué que sa définition est plutôt celle de nos banlieues islamisées.

Plus prompte à défendre le regroupement familial que la sécurité des Français, il faut croire que préfère adopter l’attitude des trois petits singes de la sagesse en fermant ses yeux, sa bouche et ses oreilles. Contrairement aux 3,8 millions de téléspectateurs, elle n’aura peut-être pas compris l’avertissement d’Éric Zemmour qui prévoit, en 2050, la libanisation de la France, « un pays où il y aura des communautés qui étaient côte à côte et seront face à face »… Nous rappelions, dans nos colonnes, qu’il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir : sur ce sujet-là aussi, donc, ne tweetera pas.

24 septembre 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 7 votes
Votre avis ?
52 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires