Samedi dernier, alors qu’était testé le dispositif de sécurité renforcé, des fumigènes et des bouteilles ont été introduits dans l’enceinte du Stade de France. Le préfet de Seine-Saint-Denis a reconnu des défaillances. Pour Axel Loustau, rien d’étonnant.