Dimanche soir, au JT de France 2, Jean-François Copé a annoncé sa candidature aux primaires de la droite et du centre, devenant ainsi le dixième candidat déclaré pour cette joute qui s’annonce des plus passionnantes et des plus prometteuses ! Il ne sera vraiment pas facile pour les électeurs de départager tant de talents, tant de charismes et tant de convictions incarnés.

Commençons par les deux favoris. À ma droite, culotte bleue, Nicolas Sarkozy ; une sorte de Rocky Balboa de 50 kg, nerveux, puncheur, hâbleur mais déjà usé jusqu’à la corde à force de postures médiatiques et de reniements successifs. Il espère pourtant encore emporter la victoire aux poings. À ma gauche, culotte rose, Alain Juppé, 70 ans, éternel futur champion, favori des salons et des studios chics, Balladur en devenir. Il sait pouvoir compter sur l’électorat de et mise sur lui pour emporter la victoire aux points. Le risque, pour lui, est que le moment venu, ces électeurs-là n’osent pas aller se compromettre dans un bureau de vote LR. Une raclée n’est donc pas à exclure.

Derrière eux se positionnent déjà trois outsiders : Fillon, Copé et Le Maire. Expérimentés ou pugnaces, ce sont assurément des combattants crédibles. Le problème, c’est le public : impossible, pour eux, de susciter l’enthousiasme. Personne n’est capable de donner une seule idée qui les distinguerait des deux favoris et qui les distinguerait entre eux. Le mariage pour tous, l’ pour tous, la soumission à et à l’OTAN pour tous. Copé parle fort mais dit tout et son contraire ; Fillon a bien quelques propositions fortes, mais il ne parvient pas à leur faire franchir la barrière médiatique ; Le Maire est complètement inaudible : dix minutes après l’avoir entendu, on n’est déjà plus capable de se souvenir de la moindre de ses propositions.

Ne désespérons pas, cependant, car le spectacle promet d’être assuré par les autres prétendants. Parmi eux, on trouve deux femmes de conviction : Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano. NKM, en effet, est une authentique femme de gauche. C’est seulement à cause de son look de grande bourgeoise qu’elle a dû se résoudre à boxer dans le championnat LR, en attendant l’unification des titres LRPS. Morano, aussi, est une femme de conviction. C’est un peu l’anti-NKM : look et gouaille populo, discours clair sur l’ et l’identité nationale ; alors qu’elle semblait complètement ridicule au début de sa carrière, elle a un peu gagné en épaisseur et en crédibilité à l’heure où sa concurrente, au contraire, sombrait dans le ridicule. Le pugilat devrait donc tourner à son avantage.

Du côté du championnat masculin, on trouvera également deux hommes de conviction : Hervé Mariton et Jean-Frédéric Poisson, qui se disputeront les voix des partisans de Sens commun, un vivier certes non négligeable mais qui promet de s’éparpiller entre les deux poids coqs et le vote utile.

Le clou du spectacle sera donc assuré par l’entrée en lice de Frédéric Lefebvre - vous savez, ce grand lecteur de Zadig et Voltaire, l’homme qui a vendu l’année dernière 500 exemplaires d’un brillant essai politique intitulé Vues du ciel ? Un tel succès, ça donne forcément des ailes !

Jean-Christophe Lagarde pourrait, d’ailleurs, s’en inspirer et entrer dans l’arène, histoire d’amuser un peu plus la galerie. In fine, il ne nous manquera plus que la candidature de Valéry Giscard d’Estaing.

59 vues

15 février 2016

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.