Si on doutait de la position d' sur l'immigration, il suffirait de se reporter aux propos qu'il a prononcés devant les préfets. Pour éviter de mettre les immigrés dans des zones « qui sont déjà densément peuplées, avec une concentration de problèmes économiques et sociaux massifs », il préconise de les accueillir dans des espaces ruraux « qui eux sont en train de perdre de la population » et où « nous devrons fermer des classes, vraisemblablement des écoles et des collèges ». Voilà une singulière façon de prôner « le Grand Remplacement » !

La question n'est pas, en effet, de savoir où accueillir les immigrés, mais comment en maîtriser et en limiter le nombre. C'est ce que, selon tous les sondages, une grande majorité de Français demande. Mais Macron je-sais-tout connaît mieux que tout le monde ce qui est bon pour la France. En avançant de telles idées, il montre à quel point sa capacité de réflexion est pervertie par ses préjugés. On le savait plus mondialiste, plus européiste, que patriote : à l'entendre, il semble n'avoir plus de patrie, Français et étrangers sont, pour lui, interchangeables.

Ce n'est pas lui faire un procès d'intention que d'en faire un tel portrait. Il a déjà montré, dans d'autres domaines, combien il était déconnecté par rapport aux préoccupations des Français. De multiples petites phrases, qu'il n'a jamais vraiment regrettées, ont traduit son mépris à l'égard des petites gens, caractéristique d'une élite qui se croit supérieure et ne supporte le peuple que lorsqu'il a besoin de ses voix. C'est un monarque qui n'a ni la sagesse ni la hauteur de vue d'un roi, ou plutôt un oligarque qui œuvre dans le seul intérêt de ses courtisans.

Macron voudrait donc repeupler les zones rurales en y transplantant, non pas quelques réfugiés qui ont fui leur pays où ils étaient persécutés, comme les chrétiens d'Orient, qui s'assimileraient sans difficulté, mais des étrangers qui, pour la plupart, arrivent en France sans intention de s'intégrer, en important leur culture et leurs usages, fussent-ils incompatibles avec la culture française. Il n'a même pas précisé s'il demanderait leur avis aux élus locaux, encore moins à la population. Pas la peine de les consulter : il veut sauver des écoles, qui pourrait s'y opposer ?

Il est vrai que les campagnes se dépeuplent et que des écoles ferment. Il appartient aux autorités politiques d'aménager le territoire pour arrêter cet exode vers les métropoles, c'est leur devoir et leur responsabilité. La proposition de suppléer des Français par des étrangers est une aberration qui ne peut que susciter une opposition unanime, sauf chez ceux qui partagent les lubies macroniennes. À croire que Macron qui, le 14 juillet dernier, plaçait « la mairie au milieu du village » au lieu de « l'église », pour s'exprimer « en bon laïc », ne verrait probablement pas d'inconvénient à ce que, dans quelques années, une mosquée trône au milieu des villages français.

7935 vues

17 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

59 commentaires

  1. Il veut tout pour casser notre vieux pays ..nos traditions ,en un mot nous démolir et nous em,,,,.non à ce remplacement qui fait bien peur .

  2. Les chrétiens d’orient sont poursuivis et massacrés dans les différents pays musulmans , pourquoi ne pas leur proposer de venir repeupler nos régions ?
    Cela aurait l’avantage de remplir nos églises , par des gens qui pensent et agissent comme nous .
    Mais le problème c’est q’est que Macron a décidé de faire plaisir à la nupes

    1. Le but de nos gouvernants n’est pas de remplir les églises, mais de remplir les mosquées. C’est clairement annoncé.

  3. Si le sieur Macron et sa clique d’incompétents notoires, ainsi que ceux qui les ont précédé aux commandes du pays avaient encouragé davantage la natalité par une politique adéquate, peut-être n’en serions-nous pas là.
    Quant à affirmer que les zones rurales se dépeuplent, on perçoit mieux la déconnexion de ces élites avec le pays profond où ils ne mettent jamais les pieds. Ainsi, dans mon village, plusieurs jeunes couples avec enfants ont emménagés dans des constructions neuves tout récemment.
    Le dépeuplement des zones rurales n’est qu’un nouvel alibi destiné à nous faire avaler les couleuvres de l’immigration profitable et enrichissante.
    Nous ne voulons pas de ce vivre ensemble qui a montré depuis longtemps ses limites dans les jungles urbaines.

  4. Je réside dans un village d’environ 500 habitants. Comme je suis un retraité, j’ai fréquenté le troisième âge. Lors d’une conversation après un repas , j’ai dit vous verrez : l’église sera bientôt une mosquée, l’ensemble des participants à rigoler. Penses tu chez nous jamais…Nous n’accepterons jamais, et pourtant un chauffeur de bus fut massacré, et rien ne changea, sinon en pire.

  5. Aimé Césaire, que l’on ne peut accuser de racisme, puisque le racisme anti-blancs n’existe pas, nous dit on, Aimé Césaire comparait la présence de français métropolitains sur ses terres de Martinique à un génocide par substitution.
    Macron, qui n’est pas plus raciste que Césaire semble t’il, a donc la volonté d’appliquer la méthode à nos campagnes. Mais ne lui parlez pas de Grand Remplacement, ce synonyme de Génocide par Substitution.

  6. Le maire du village de Bretagne qui a ete choisi pour cette experience de « repeuplement » est totalementc en phase avec ce projet
    Il a precise qu il etait hors de question de demander leurs avis avec ses administrés car ce projet faisait partie de son programme et que sez concitoyens l ont élu en connaissance de cause.

  7. Évidemment que Macron ne demandera l’avis de quiconque, encore moins des intéressés, ces français locaux qui doivent se plier à ses ordres sans moufter !
    Évidemment qu’il agira en petit Dictateur, fût-il d’opérette, il l’a déjà dit et répété à sa satiété que c’est lui le chef !
    Circulez, y’a rien à voir !

  8. Macron poursuit son oeuvre de destruction de la France, il avance inexorablemet ses pions chaque jour un peu plus sachant les français encore anesthésiès par l’effet covid , incapables de réagir et de s’insurger – peut-on espérer un sursaut patriotique au moins par respect pour ceux qui se sont battus pour sauver notre pays, hélas j’en doute mais néanmons reste prête pour y participer.

  9. Ce sont les énarques qui ont fermé les services publics à la campagne au nom d’une soi disant rentabilité. Il ne faut pas attendre de Macron qu’il désavoue les énarques. Et les moutons qui ont voté Macron n’ont pas à se plaindre, bien fait pour eux.

  10. Macron disait « c’est moi ou le chaos ». Les Français ont voulu Macron. Ils auront Macron ET le chaos.

  11. Que viendront faire les migrants dans nos campagnes avec leurs Ray Ban et leurs baskets Nike toutes neuves ? Rien, pas travailler en tout cas. Ils voleront pour commencer et ensuite tueront comme ils le font en ville de façon quotidienne. « Merci » aux socialistes, à Macron et toute sa bande de traîtres bobos écolos islamo gauchos complètement déconnectés de la réalité. Espérons que le prochain ou la prochaine president(e) ne soit pas socialiste ou socialisant sinon, effectivement, notre « Douce France » disparaîtra pour toujours. D’ici 2027 Macron aura fini de saccager notre beau pays. Son successeur aura du pain sur la planche pour redresser la barre !

  12. Mais plutôt que de mettre ces migrants à la campagne, sieur Macron (mérite t’il ce titre d’ailleurs) faisait comme ce gouverneur de Floride et les prenaient à L’Elysée, voire au Touquet ou dans toutes ces villes qui n’ont que louanges pour ces immigrés.

  13. Remarquez, cette idée aura une vertue pédagogique. Dans les campagnes, on aura, enfin, la possibilité de mettre un visage sur ceux qui touchent 6.000 € d’allocs en rien faisant.

  14. Non mais, Macron se soucie de la France comme d’une guigne. Il est mondialiste, anti-nations et donc anti-français. Il veut juste diluer la culture française et notre Histoire dans la magma informe de la mondialisation..

  15. On est incapable d’empêcher l’exode rural car on a refusé d’investir pendant des décennies dans les campagnes. L’Etat s’est même progressivement dégagé de ses responsabilités en fermant tous les services publics des territoires ruraux. Et maintenant, on va y faire ruisseler la mane publique pour y installer l’islam conquérant. L’armée en a réformé P4 pour moins que ça.

    1. On à refusé d’investir ? NON le fric est là à travers taxes et charges mais au lieu d’investir à a fabriqué des couches de services publics pour les copains et copines, des assistés et des fainéants. N’oubliez pas qu’une République n’a jamais été une démocratie mais dirigée par une minorité et que la soit disant Révolution dite Française n’a jamais été autre chose qu’une tuerie et l’appropriation du pays par un dirigisme gauchistes et déjà particulièrement fainéants à l’époque.

    2.  » on a refusé d’investir pendant des décennies dans … « , curieux ces manques d’investissements dans des secteurs d’avenir au lieu d’investir dans ceux qui ne font que régresser notre nation en y créant problèmes supplémentaires.

  16. Macron installera les nouveaux immigrés à la campagne.
    Au bout de 6 mois, ils iront rejoindre leur communauté dans la grande ville la plus proche et les écoles provisoirement sauvées fermeront quand même

    1. comme majoritairement ce sont des hommes incultes sauf pour le terrorisme les écoles deviendront des salles de crack.

    2. C’est une caractéristique de l’animal et donc de l’homme : s’assembler avec ses congénères.
      Le « vivre ensemble » est un gadget, « vivre côte à côte » une possibilité peu durable et « vivre face à face » une certitude…

  17. Les Français vont vite regretter d’avoir voté pour cette personne qui veux tuer notre pays en accueillant tous ces indésirables pour peupler les zones rural .

    1. Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est que durant 5 ans, il nous a pourri la vie : insécurité, chômage, immigration, pouvoir d’achat, les aberrances sur le COVID, les « injections vaccinales, etc….et ce néfaste a été réélu.

  18. Finalement il n’aura rien compris, l’intelligence ne suffit pas ! « Serait-ce une révolte ? Non Sire c’est une révolution  » Voilà où il nous amène !

    1. Michon, vous croyez les français capable de se révolter contre Macron? Non ils sont devenus trop faibles et trop bien nourris. Par ailleurs, vous semblez associé le mot intelligence à celui de notre président. Pardon mais il ne fait qu’appliquer la politique du système financier anglo-saxon. Il culpabilise, emmerde, menace mais de l’intelligence je n’en vois pas ou alors elle est … artificielle. Cela dit, je suis comme vous. Je vois notre pays toucher au coeur, en cours de destruction et personne ne bouge. A ce rythme la France n’existera plus dans 10 ans.

      1. A ce rythme la France n’existera plus dans 10 ans

        Mais elle n’existe déjà plus, dans sa grande majorité !

      2. Non seulement les français sont incapables de se révolter car ils sont devenus faibles, mais le monarque sait comment les manipuler. Lorsqu’il y a un semblant de mouvement, il donne des miettes, ou sort la grosse « Berta » (confinement,interdiction de manifestation, tirs de LBD, amendes suite à des documents de sortie mal remplis, etc….). Et nous les couillons, les moutons, nous avons encaissé. Il le sait que nous ne bougerons pas. Il va nous pousser jusqu’au dernier retranchement. Nous mettre sur les rotules.

    2. Mais de quelle intelligence parlez-vous? Macron est une marionnette qui croit être le marionnettiste. Ça ne pense pas, une marionnette…

    3. Je suppose que vous parlez d’intelligence avec les ennemis de la France, dans le sens compromission voire soumission

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter