Accueil Editoriaux Philae : après les facéties, le repos…
Editoriaux - Radio - Sciences - Table - 17 novembre 2014

Philae : après les facéties, le repos…

Ce Philae est décidément un petit robot espiègle ! Après ses cabrioles et rebonds fantaisistes, il s’est blotti contre un rocher, pour une petite sieste à l’abri des regards. Mais comme c’était un jeu amusant, façon pelle et seau sur la plage, avant de « buller » pendant quelques mois telle une marmotte cosmique, il s’est mis à creuser pour déterrer de précieux trésors inconnus qui réjouiraient ses parrains affectueux et tolérants mais cependant attentifs et impatients. Ceux-ci trop contents de leur rejeton disent avoir reçu son SMS (synthèse des mesures du sondage), mais s’arrogent le plaisir un tantinet perfide de nous faire attendre avant d’en révéler la teneur en des termes compréhensibles pour l’individu ordinaire. Après tout, ils ont patienté dix ans alors que nul ne se souciait de leur projet ! Ils nous rendent la monnaie de la pièce avec un suspense qui devrait cependant durer moins longtemps que les impôts.

Nous attendrons un peu pour être mis au parfum de la formidable gestation du monde. Tout en craignant, pour les plus curieux, que les marées et ressacs de l’actualité ne renvoient ces informations dans les ténèbres médiatiques ! Le grand spectacle cosmique a mobilisé écrans et radios durant deux jours. Seulement deux jours ! Le vent des Mistral qui se lève et autres bourrasques des rumeurs de salon vont recouvrir la saga de Tchouri du silence de l’oubli provisoire, sauf révélation extraordinaire qui ferait sursauter les rédactions.

Après son carottage épique, Philae s’est confortablement installé sur son lit « cométique » grâce à une petite rotation pour trouver la meilleure position de repos puis, avec un petit pied de nez à la Terre, s’est enfoncé dans un sommeil bien mérité. Toujours surveillé avec tendresse par sa nounou Rosetta, il se réveillera sous la chaude caresse du soleil l’été prochain et se remettra à l’ouvrage pour de nouveaux récits extraterrestres. Ce sera aux alentours du 12 août, comme un grand cadeau d’anniversaire à François Hollande !

Sacré petit farceur spatial.

À lire aussi

« Cluster » : relocalisons le français en France !

On aimerait que le ministre de la Culture se sente également concerné et mette en œuvre un…