Personne ne peut ignorer la batterie de casseroles accrochée aux basques de . Casseroles en alu, en inox, cuivre, céramique, Tefal, gros, demi-gros, le maire de Levallois est un peu l’homme-orchestre de la cuisine contemporaine.

En fins gourmets et grands connaisseurs de la cuisson à feu doux, les magistrats ont décidé le 11 février, à quelques semaines des élections, de demander la levée de l’immunité parlementaire du maire de Levallois. Comme une envie de soulever le couvercle pour voir ce qui pouvait bien mijoter à l’intérieur de tout ce bazar. Ils n’ont pas pu résister. Le fumet était trop alléchant.

Hasard du calendrier, le 18 mars, à 5 jours du premier tour des élections départementales, le bureau de l’Assemblée nationale, majoritairement à gauche et très pointilleux sur la question culinaire, accepte de lever le couvercle de l’immunité. Le ragoût était cuit à point. Attendre après le 2e tour eût été gâcher la marchandise.

Révolte de Patrick Balkany. Le maire de Levallois ne trouve plus les mots pour qualifier cette décision et s’indigner du moment où elle intervient. La machine s’emballe, sa colère éclate et, dans un état de surchauffe, la sentence ultime tombe : ” […] justice en place publique qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire”. L’étoile jaune sur la casserole toute neuve… Invendable. Le marmiton enrage.

Mais de quelles heures sombres s’agit-il ? Peut-être Patrick Balkany veut-il parler de l’affaire Tapie… Un sacré dur moment… De l’affaire Didier Schuller, son ami incarcéré à la prison de la Santé, située à 1.495 km d’Auschwitz… De toutes ces tragédies qui ont émaillé sa vie, les privations, les voyages dans Levallois en wagon plombé, les tickets de rationnement pour aller écouter … Pas plus de dix minutes autorisées… Quelle époque !

Cette évocation des « heures les plus sombres de notre histoire » entre petit à petit dans le vocabulaire courant. Donc, ne nous en privons pas. Un automobiliste vous refuse la priorité ? Sortez de votre véhicule et allez lui dire que ce comportement vous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Une contractuelle vous colle un P.-V. pour stationnement gênant ? Idem. Les heures les plus sombres. La stratégie peut marcher… Ou comment banaliser une des périodes les plus cruelles de ces 2.000 dernières années (à part l’affaire Tapie).

Toute heure sombre mise à part, dans les palais de justice, le dossier Balkany est transporté par quatre chiens de traîneau. Des kilos et des kilos de procès verbaux, de perquisitions de villas, de blanchiment de ceci, de corruption de cela… Les contes des Mille et Une Nuits de la magistrature.

Profiter honteusement de la faiblesse de ce pauvre homme qui a tant souffert pour lui lever l’immunité à quelques jours d’un premier tour d’élection… Le procédé est grossier. Les heures les plus claires se font attendre…

20 mars 2015

À lire aussi

Où loger les rats et les punaises de lit ? Les écolos strasbourgeois sont inquiets

Un peu d'humanisme, que diable ! …