Le 2 à Montpellier, deux homosexuels se sont mariés. C’est légal. Est-ce moral ? « Non », doivent penser les cinq éléments perturbateurs qui ont allumé des fumigènes dans le but de troubler la cérémonie. L’un d’eux a même « tenu des propos homophobes », il aggrave son cas en étant « issu de la mouvance d’ identitaire ».

Le Figaro indique que ce jeune homme de 21 ans encourt jusqu’à six mois de prison. Soit !

Le même jour, un autre article du Figaro rapporte la condamnation à six mois de prison d’un homme de 29 ans ayant participé à des « tournantes », autrement dit des viols collectifs. Un second prévenu a été relaxé.

Participer à des viols collectifs, perturber un mariage homo : six mois de prison.

Saccager les voitures et les vitrines au Trocadéro, dévaliser les usagers du RER : relaxe assurée avec un bon avocat.

Cette vous paraît-elle morale ? À peu près autant que la qui arrête des centaines de personnes lors de veillées de prière, mais n’en appréhende qu’une petite trentaine les soirs de pillage avenue Kléber. Tout cela est légal. Nul n’est censé ignorer les homos, tous doivent les aimer.

Les seules personnes que vous avez le droit de détester publiquement sont : les hétéros, les cathos, les fachos (terme communément utilisé pour qualifier le Français attaché à sa patrie) et les riches ! Car notre président de la tient des propos richophobes sans que cela ne choque personne. Il déteste tellement les riches que son gouvernement s’efforce de nous rendre pauvres. Ainsi, nous serons aimés par notre Président !

Cette ségrégation et cette disproportion des sanctions rappellent évidemment les heures les plus sombres de notre , mais ne le répétez pas car notre Président décide des mots qu’il faut supprimer (père, mère, race) et des mots qu’il est interdit d’utiliser (gazer, collabos, résistance). Le régime socialiste décide de tout. Il veut interdire le printemps et continue de faire tomber la pluie.

Je vous rappelle donc que :

– caillasser la voiture du maire peut être sanctionné par la loi, mais moins sévèrement que si vous récitez un Pater Noster vêtu d’un sweat où n’est pas marqué PSG.

– déclarer « j’aime pas les homos » vous expose à une peine de six mois de prison. Idem si, à plusieurs, vous violez votre député. Merci de sensibiliser vos élus. Sed lex

31 mai 2013

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Ces comportements peuvent vous sauver…

Le multiculturalisme, c’est vivre ensemble, mais c’est également vivre avec le terrorisme.…