Parmi toutes les bonnes nouvelles de la soirée du 30 mars, il en est une qui tient particulièrement à cœur aux contributeurs de Boulevard Voltaire : c’est la belle victoire de à Béziers. Une victoire dont nous sommes heureux, et pas seulement parce que Robert est celui qui nous a ouvert les colonnes de son site. Mais surtout parce que cette victoire est celle du pays réel.

On sait que Robert Ménard, venu de la gauche, est le fondateur de Reporters sans frontières et en fut le directeur durant plus de vngt ans. Et qu’il se bat depuis des décennies pour la liberté d’expression, pour faire vivre le mot (sans doute apocryphe) attribué à Voltaire : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire. » Boulevard Voltaire, c’est ça.

L’aventure de Béziers, c’est la transposition dans une élection locale de ce combat contre les forces du politiquement correct, un bras d’honneur à la bien-pensance, la liberté d’exprimer ce que l’on pense sans tabou. C’est aussi la volonté de rassembler, au-delà des lignes partisanes, des gens qui s’engagent pour le bien commun de la cité. Cette démarche, enfin couronnée de succès, qui fait voler en éclats le monopole d’une UMP confortablement installée dans une opposition de principe, et qui attend son tour sans trop d’impatience, le temps de se refaire.

La victoire du pays réel : employer cette expression pour qualifier le succès d’un homme qui s’affirme à longueur d’année comme un républicain peut passer pour une provocation. Il faut plutôt y voir un hommage au bon sens ; ces gens qui ont voté pour Ménard et ses colisitiers n’ont élu ni une milice brune, ni une légion de surveillance des mœurs, ni une junte d’apprentis dictateurs. Ils ont donné leurs voix à ceux qui, au terme d’une campagne de terrain, leur ont montré que leurs préoccupations étaient prises en considération.

Alors, en ce jour où vous allez recevoir “l’écharpe” de maire, je vous dis : Bravo Robert ! Et Dieu veuille que vous fassiez des émules !

3 avril 2014

À lire aussi

Il y a vingt ans, Outreau

Le scandale d’Outreau est celui d’une Justice enfermée dans un fonctionnement cloisonné et…