Editoriaux - Entretiens - Videos - 4 novembre 2016

“Nos États acceptent que le totalitarisme islamiste vienne saper nos valeurs”

Alexandre Del Valle accuse nos dirigeants de s’être trompés tant d’ennemi (la Russie) que d’amis (les pays du Golfe). Il le démontre dans son dernier livre Les Vrais Ennemis de l’Occident.

À lire aussi

Alexandre del Valle : « La charia prévoit la violence, la haine envers les mécréants et l’infériorité des chrétiens et des juifs »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleAu Sri Lanka, des attentats islamistes ont ens…