Une délégation française composée de trois députés – Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle – s’est rendue à Alep au lendemain de la reprise totale de la ville par l’armée syrienne afin de rencontrer les Alépins et de juger par eux-mêmes de la situation.

Ils entendent aussi – dans un esprit de “realpolitik” – renouer les liens diplomatiques pour que la France ne soit pas exclue du processus de paix et de reconstruction.

Charlotte d’Ornellas les a suivis dans leur périple, loin des sentiers battus de la grande presse, tendant son micro à la population.

13 janvier 2017

À lire aussi

Un conseiller d’Hidalgo derrière Claire Underwood ?

Quiconque étant sur le réseau social Twitter a entendu parler de celui qui se cache derriè…