Editoriaux - International - Table - 13 mai 2016

Moscovici-Ramadan, même combat !

Dans un monde où l’on fait semblant de découvrir, stupéfait, un lien entre l’eau et l’humidité, le feu et la chaleur, le gel et le froid, ou alors où l’on vous expose le contraire, que l’eau ne peut mouiller ni la flamme brûler, quoi de plus normal de s’entendre dire que l’Europe n’est pas d’ascendance chrétienne ? Il n’est écrit nulle part que Pierre Moscovici appartient à l’une ou l’autre loge, nous savons qu’il fréquenta Bilderberg et cela suffit pour le soupçonner d’être un fanatique défricheur identitaire, un extracteur de racines, un mondialiste démolisseur de murs, un pourfendeur de frontières, bref, un maçon européen, “Boa constructor” européen, enfant du serpent monétaire international.

Bien sûr, Pierrot, bien sûr, un continent couvert de cathédrales, d’églises, de monastères et de tant de témoignages d’un passé chrétien ne peut être d’ascendance chrétienne.

C’est vrai, en un sens, il a raison le Pierrot, les véritables racines du christianisme se situent au Moyen-Orient (on se calme, Pierrot, je ne vous parle pas du Grand Orient, je vous parle du vrai Orient).

Bien sûr, on vous voit venir, votre gros nez rouge au vent, votre sirène trépidante, hurlante, et votre gyrophare européiste fendant le brouillard national-obscurantiste.

Nous vous soupçonnons seulement de faire semblant d’être stupide. Votre stupidité ne peut être que factice, de circonstance européenne, d’opportunisme européen ; vous ne sauriez, en plus, vous offusquer du compliment vous étant fait ainsi.

Que vous retourniez votre pantalon pour les besoins de la cause n’engage, ne regarde que vous. Les véritables racines du christianisme se situant au Moyen-Orient, cela tombe bien : il y une vaste opération de dévitalisation en cours là-bas, un vaste abcès musulman qui nécessite l’extraction des derniers microbes chrétiens.

Et vous, ici, en Europe, préparez le terrain pour la suite moyen-orientale, au titre de SUI (Sublime Idiot Utile). Aussi n’est-il vraiment pas étonnant de vous retrouver dans le camp de Tariq Ramadan, professant la même ânerie que vous, une décennie avant vous.

Jugez plutôt. Autour de 2005, dans le mensuel marocain Version Homme, il déclare : “La grande supercherie, c’est de laisser croire à l’Europe qu’elle est de tradition judéo-chrétienne. C’est un mensonge absolu.” L’Europe étant précisément en train de s’islamiser, c’est balourd, hein ?

Comme le confirme d’ailleurs Ramadan lui-même deux lignes plus loin : “Le musulman d’Occident fera l’avenir de l’islam.” Pour ce musulman conquérant, il convient de démontrer évidemment que le christianisme est en soi une supercherie, conformément à ce que dit le Coran, et que son seul destin est de réintégrer le giron de l’islam. À partir du moment où le christianisme est une supercherie, l’Europe chrétienne en est une forcément… Comment ? Sophisme, dites-vous ? Oh, puis après tout, à notre tour aussi, hein, de jouer un peu au c… !

À lire aussi

Culpabiliser : de la question migratoire à celle du climat

En France, c’est Zemmour, viré de certains médias, en Hollande, c’est un certain Robert Je…