Accueil Editoriaux Avec Marisol Touraine, fumer devient un véritable calvaire !
Editoriaux - Santé - Supplément - Table - Télévision - 1 février 2017

Avec Marisol Touraine, fumer devient un véritable calvaire !

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec Marisol, être fumeur devient un véritable calvaire !

Déjà, nous n’avions plus le droit de fumer dans certains lieux publics — notamment les restaurants, bars, etc. Les non-fumeurs y ont vu le progrès, les fumeurs la fin d’une époque (Nicolas Gauthier a écrit un article très émouvant à ce sujet) et les restaurateurs des frais et dépenses supplémentaires pour créer des terrasses chauffantes.

Ensuite est venu le temps des images immondes de trachéotomie ou de pied nécrosé sur les paquets pour dissuader les fumeurs de céder à leur addiction en les menaçant et les grondant comme des enfants : “Tu veux finir comme le monsieur sur la photo, vilain garnement ?”

Évidemment, ça n’a pas marché ! Déjà, l’œil du fumeur s’est habitué à la violence des photos qu’il voit quotidiennement. De plus (effet corrélatif), il les désacralise, n’hésitant pas à en rire : une vraie réussite…

On a aussi essayé de pénaliser les personnes qui jettent les mégots par terre à Paris (dans un souci de faire croître le PIB français) avec une amende car, c’est bien connu, il vaut mieux avoir un flic le nez sur le trottoir plutôt que le regard dans le lointain…

Enfin, Marisol est arrivée, Vénus de la santé, avec le gouvernement Hollande. Son dada : la traque aux fumeurs. Et paf ! Paquet neutre ! “Couleur caca d’oie”, ils sont horribles, n’est-ce pas ?” pourrait-on dire en parodiant le général Spontz. Et répondre alors que ce n’est pas le contenant qui importe, mais bien le contenu… Ce n’est pas le pyjama qui fait l’homme… Ce n’est pas le paquet qui fait le tabac !

Maintenant, Marisol franchit le Rubicon — sans citation latine, bien sûr, depuis la réforme de l’Éducation nationale : c’est une équipe ministérielle solidaire, que diable ! — et interdit certains paquets de cigarettes qui, par leur nom, incitent à fumer. Par exemple, dit-elle, pédagogue, « il y a des marques […] qui sont attractives, qui donnent le sentiment que fumer ces cigarettes, c’est chic, ce qui n’est évidemment pas l’esprit du paquet neutre ».

Eh oui, à une époque, les tenantes de la beauté n’hésitaient pas à s’en griller une à la télévision, dans un film ou n’importe où ailleurs. C’était la liberté ! Parce qu’elles vivaient à une époque où les sacro-saints principes de précaution et de prévention n’abrutissaient pas toute une population.

Les marques de cigarettes Vogue, Fine, Allure et Corset seront donc interdites à la vente, tout comme les marques de cigares et cigarillos Café Crème, Paradiso et Punch. Interdit, dorénavant, d’utiliser les mentions évoquant la finesse, la sveltesse, celles suggérant des arômes de fruits, menthe ou autre, ou encore les mentions faisant référence à des propriétés vitalisantes, énergisantes, ainsi qu’à des propriétés naturelles, biologiques et biodégradables, détaille le ministère.

Ne mange pas trop gras, trop salé, trop sucré, ne fume pas, bois avec modération mais, en revanche, si l’on en croit certains candidats socialistes, dont le tout nouveau “premier d’entre eux”, n’hésite pas à te droguer ! Bon, une chose est certaine : Marisol ne comptera pas parmi les soutiens de Benoît Hamon… Avec lui, remarquez, c’est l’abrutissement généralisé : revenu universel, cannabis… Comme le disait Charles Baudelaire : “S’il existait un gouvernement qui eût intérêt à corrompre ses gouvernés, il n’aurait qu’à encourager l’usage du haschisch !” Au moins la cigarette a-t-elle pour principale qualité de ne pas rendre stupide celui qui la fume…

À lire aussi

Livre “Le Miroir sans retour”, de Reynald Secher : la Révolution à travers les yeux d’un traître !

Reynald Secher revient sur une fascinante période de notre histoire qui hante encore aujou…