Les 20 et 21 février, Marine Le Pen est en déplacement au Liban. Elle aura l’occasion d’y être reçue par le président, Michel Aoun, et le Premier ministre, Saad Hariri. Des rencontres sont également prévues avec le grand mufti du Liban et avec le patriarche maronite. Richard Haddad nous explique ce qui a changé depuis le voyage de Jean-Marie Le Pen, dans ce même pays, en 2002, et pourquoi la visite de la candidate à la présidentielle française est importante.

Partager

À lire aussi

Richard Haddad : « J’ai vu la haine dans les yeux des gens, l’envie de meurtre »

Richard Haddad témoigne, depuis le Liban, sur la situation après la catastrophe de Beyrout…