Macron sera en Israël, ce mardi 24 octobre. Bien tard. Il est probable, malheureusement, que le monde entier s’en moque comme d’une guigne… mais il est cependant possible que le président de la République nous déçoive quand même. Jordan Bardella rappelait, dimanche, sur Europe 1 et CNews (dans « Le Grand Rendez-vous »), que notre Président avait réussi le tour de force de se mettre à dos à la fois le Maroc et l’Algérie, ce qu’aucun chef d’État français avant lui n’avait réussi à faire. Il y a fort à parier qu’il a le talent nécessaire pour se brouiller à la fois avec le monde arabe et avec le gouvernement israélien. À la fois vibrionnant et totalement inutile, dans une version renouvelée de la mouche du coche, il fera probablement quelques selfies et publiera un ou deux tweets en hébreu ou en arabe, et la France continuera de couler. Même si rien n’est perdu, même si nous sommes condamnés à l’espérance, entre une opposition islamo-gauchiste désormais totalement revendiquée, une jeunesse immigrée qui déteste notre pays et un exécutif complètement aux fraises, il y a peu de raisons de se réjouir pour démarrer la semaine, alors que la précédente a mal fini.

La manifestation pro-palestinienne, qui a eu lieu dimanche, place de la République à Paris, a réuni entre 15.000 et 30.000 personnes, que l’on parle des chiffres de la police ou des organisateurs – vieille histoire bien française. Aucun débordement à déplorer, selon la police, qui passe ce glaçant « Allahou Akbar » collectif, dont nous parlions, voici quelques jours, par pertes et profits. « Allahou Akbar », chant de paix, selon Pablo Pillaud-Vivien, expert en tout sur le plateau de BFM TV. Assez malicieusement, Gilbert Collard postait récemment, sur X, la manière dont les habitants de Kirkouk (Irak), pourtant musulmans, réagissent quand quelqu’un hurle ce message de paix sur un marché. Le niveau d’aveuglement des commentateurs français atteint, décidément, des proportions à peine croyables. Parmi les autres slogans de cette manifestation « pacifique », on notera par exemple « Israël assassin, Macron complice » ou « Pas de paix sans décolonisation ». Quarante organisations, dont l’inoxydable MRAP et le collectif Musulmans de France (l'ancien UOIF), ont organisé cette belle mobilisation citoyenne.

Pour assurer le service après-vente, un tweet de Mélenchon fera l’affaire. Il nous a habitués à l’outrancier, au grotesque, au dégueulasse même. Cette fois encore, il n’a pas déçu : « Voici la France. Pendant ce temps, Madame Braun-Pivet campe à Tel Aviv pour encourager le massacre. Pas au nom du peuple français ! » Tout y est. « Voici la France », en guise de légende devant une petite marée de drapeaux palestiniens et, plus que probablement, quelques centaines d’antisémites décomplexés : impeccable. « Madame Braun-Pivet », qui porte un prénom juif, « campe à Tel Aviv » : on a compris la finesse et le goût exquis du verbe « camper », c’est bon, pas besoin de sous-titres. Quant à « encourager le massacre », s’il est vrai que Tsahal ne se signale pas par son humanisme vis-à-vis des civils de Gaza, on ne peut pas appeler « massacre » une opération de rétorsion, fût-elle jugée disproportionnée, contre ce qui fut un véritable massacre, à savoir la barbarie du Hamas en territoire israélien au matin du 7 octobre.

Climat délétère

Pendant ce temps, évidemment, le climat délétère donne des ailes à tous les petits abrutis venus des établissements sensibles. Trois collégiens parisiens viennent, ainsi, d’être mis en examen : ils préparaient un attentat contre l’ambassade israélienne en vue de « terroriser les Juifs ». Voilà où nous en sommes, après des décennies de laxisme, de haine de soi et d’immigration incontrôlée. Et ces cas, évidemment, sont loin d’être isolés. Pour être pris au sérieux lors d'une visite à Israël, on a vu plus convaincant.

9616 vues

23 octobre 2023 à 20:55

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

81 commentaires

  1. Je ne comprends pas comment il peut y avoir autant de gens pour soutenir des assassins de personnes pendant leur sommeil et des massacres systématiques. Cela dépasse mon entendement. Les Allemands se sont fait dénazifier. Qui va dénazifier touts ces inconscients ?

  2. Chapitre 8, sourate 12 du Coran « Le Seigneur dit aux anges : Je vais jeter l’effroi dans le cœur des mécréants (les non croyants). Frappez-les donc au dessus des cous. »
    L’islam est bien en effet une religion de paix et d’amour, comme nous le serinent ceux que cela aurait fatigué de lire le Coran.

  3. On s’attend à tout venant de sa part. La mouche du coche va donc aussi aller se poser à Ramallah en Cisjordanie. Elle préconise une trêve sans demander au préalable la libération des otages … Tout ceci ravit sûrement les israéliens.

      1. Les idiots ne peuvent être calmés, pour cela il faut un cerveau, ils n’en ont pas, ils ne sont animés que par la haine! Cette folie qui transforme un être humain en monstre assoiffé de sang!

  4.  » Trois collégiens parisiens viennent, ainsi, d’être mis en examen ». Et ils se nomment Mathéo tous les trois.

  5. Il a raison le président, Paris est de venu irrespirable. Dommage toutefois que cela contribue à accroître encore un peu plus le déficit budgétaire de l’Élysée.

  6. L’on voit ce matin les discussions sur tous les médias: la question de la paix est enfin remise sur le tapis, et les obstacles énormes qui depuis tant d’années l’empêchent: l’intransigeance affirmée du Hamas et du Hezbollah, et de l’autre côté une politique de colonisation par la spoliation organisée, en Cisjordanie notamment. Et la question un ou deux états, la cessation du caractère de parias conférée aux Palestiniens.

    1. Rappelons pour être complets que le « caractère de parias » a été historiquement conféré aux Palestiniens par le gouvernement jordanien, qui a profité de la première guerre contre Israël (dont il était un déclencheur) pour récupérer toute la Cisjordanie, pourtant cédée par l’ONU aux Palestiniens afin de créer leur Etat.

  7. Dorénavant et si je ne suis pas dans l’obligation de produire une pièce d’identité à l’étranger , je jure que je suis belge , étant frontalier je maîtrise l’accent outre quievrain …une fois . Mais quand même , jamais je n’aurais imaginé un jour être plus honteux d’être français que belge

    1. Vous n’avez pas de chance , car c’est dommage d’ être frontalier d’un pays dont la capitale compte aujourd’hui 61% de population d’origine étrangère…Prenez donc l’accent canadien, avant que Trudeau n’ait achevé son oeuvre destructrice !

  8. Il est vrai que depuis quelques décennies notre pauvre pays compte pour du beurre dans les grandes décisions internationales quant il n’en n’est pas la risée.Pauvre France , depuis qu’elle est entre les mains d’arrivistes et d’incompétents

    1. Comment peut-on respecter un pays en phase de sous-développement et qui a un chef d’opérette ?

      1. Le monde entier se fout pas mal de savoir où ce type se trouve actuellement, par contre les français redoutent ce qu’il va faire pour les martyriser un peu plus chaque jour

  9. Suite à des décisions imbéciles prises par des gens qui n’ont même pas parcouru le coran, nous sommes envahis par des envahisseurs haineux et conquérants. Le principe de précaution voudrait que plus un musulman n’entre en Europe, mais ce principe n’est invoqué que pour nuire au pays

    1. Nous payons le manque de culture et le QI très bas d’une grande partie de notre classe politique.

      1. C’est exactement ça . Et le manque de  » curiosité intellectuelle ». Il est certain et avéré que les émissions débiles Hanouna, concours de chansonnettes, Fort Boyard et consorts sont moins épuisantes pour des neurones fragiles que la lecture approfondie de la Bible et de son pendant, le livre de Satan..

  10. Malheureusement, ça ne servira probablement pas à grand chose, il va aller faire la danse du ventre sur un tapis de braises, devant les Israéliens et aussi devant les palestiniens, en faisant attention de ne pas trop se tortiller plus devant les uns par rapport aux autres, son comportement et ses paroles, vont être disséquées par les sympathisants du hamas, tant la bas, que chez nous. Et « en même temps », c’est un exercice à haut risques. Peut-être obtiendra t’il la libération de deux otages (tant mieux pour eux) et de là, nous en déduirons que Macron est bon et le hamas pas si mauvais que certains veulent le dire. Lâcheté quand tu nous tiens…….

  11. Je persiste et signe, dans ces manifestations « anti-France et anti-israélienne » il y avait, hélas, beaucoup de Kevin et de Mattéo, des vrais cette fois. C’est à vomir de voir tant de Français de souche épouser la cause des barbares islamistes. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est qu’un jour il le paireront de la manière la plus brutale.

    1. Bien d’accord sur la population de ces manifestations… curieusement les médias ne développent pas sur Kévin et Mattéo…

Les commentaires sont fermés.