Macron ou l’autosatisfaction en campagne. Sur nos deniers…

Capture d’écran (41)

Il y a des moments, dans la vie, où l’on prend conscience de façon plus aiguë que la réalité ne colle pas avec les discours. Ce samedi, j’ai dû accompagner un proche dans un grand hôpital du Var. Et rester dehors : Covid et « hôpitaux saturés » obligent. File Covid ou pas, les urgences étaient vides. Seulement quelques malades et pas de médecin. Juste un opérateur radio. On fait venir un généraliste du centre-ville…

Et pourtant, ce matin-là nous avons lu la lettre de candidature d’Emmanuel Macron publiée dans la presse régionale. Il y est très content de lui : l’économie se porte au mieux, le chômage des jeunes est au plus bas depuis 40 ans, les armées sont au top, « nous avons pu recruter policiers, gendarmes, magistrats et enseignants » et « nous avons pu investir dans nos hôpitaux et notre recherche ». Reconnaissons que la macronie a d’excellents communicants et que la stratégie du président-candidat est parfaitement pensée.

Primo : maintenir sur la population la chappe de la trouille. Ça, c’est pour les vieux. En cinq ans de Gilets jaunes, puis de Covid et enfin de guerre en Ukraine, cela finit par porter ses fruits. Aujourd’hui l’électorat des boomers est bien mûr : manque plus qu’un bombardement ciblé combiné d’un retour du trouillomètre vaccinal et Macron passera au premier tour.

Deuxio, les jeunes, la génération Y qui ne vit que sur les réseaux sociaux. Les potes à Macron, les plus de 10 millions qui l’ont plébiscité sur Twitch dans ses pitreries débiles avec Mcfly et Carlito, voilà tout juste un an. Tous branchés. Le Président leur a envoyé une première vidéo bien léchée vendredi soir, sur son compte Twitter « Emmanuel Macron avec vous ». Il y en aura une chaque vendredi soir jusqu’à l’élection. Lumière douce sous le visage grave, gros plan sur les tempes grisonnantes… L’Actors Studio pour les Nuls.

Sans vouloir faire de l’humour à deux balles, je dirai que c’est de bonne guerre. Ce qui l’est moins, c’est d’utiliser l’autre compte Twitter, celui de la Présidence, pour vendre sa marchandise sous camouflage. Et il y met les moyens. De gros moyens.

C’est Charles Prats, le magistrat qui se fait fort de lutter contre les fraudes fiscales, qui pose la question sur Twitter :

De fait, les textes sont clairs et la Commission n’a pas manqué de le rappeler dans sa circulaire du 12 janvier dernier, soulignant notamment qu’« il importe que les comptes des candidats sur les réseaux sociaux ne soient pas utilisés d’une manière conduisant à confondre l’exercice de fonctions officielles avec la propagande se rattachant à la campagne électorale ». En conséquence de quoi « La Commission recommande donc la création de comptes dédiés à la campagne électorale, dans le cas où le compte personnel du candidat ou de ses soutiens aurait été utilisé de longue date et de façon prépondérante pour y relayer des messages afférents à l’exercice de fonctions publiques » Et de préciser que « le candidat devra veiller à ce qu’aucun moyen public ne soit mobilisé pour la gestion de ce compte personnel dédié à la campagne électorale. »

Emmanuel Macron a en effet créé son compte de candidat… 37 jours seulement avant le premier tour. Pensez-vous qu’il aura à en rendre des comptes ?

Marie Delarue
Marie Delarue
Journaliste à BV, artiste

Vos commentaires

37 commentaires

  1. S’il vous plaît ne dites pas à tout bout de champ que le boomers votent pour Macron. J’en fais partie. Déjà en 2017, je n’ai pas voté pour lui. Le 10 avril ce sera Zemmour…

  2. La jeunesse a subi la non-éducation des boomers. Ceux-ci seront donc doublement responsables de la réélection de Macron. Logique, mais tellement triste!

  3. Les plus grands escrocs du siècles derniers sont des petits enfants à côte de macron.

  4. Ce gamin irréfléchi et pusillanime s’est fait entourlouper par un Poutine matois, rusé, inflexible, pour qui tous les moyens sont bons et macron n’y a vu que du feu. Il est arrivé devant Poutine imbu de sa « haute » fonction dans l’Europe, sûr de lui, narcissique en diable et flairant déjà tous les avantages que sa glorieuse démarche allait lui valoir et patatras… Maintenant il est furieux et il va montrer à poutine toute l’étendue de son immense pouvoir avec des sanctions… Explosives ! Poutin

  5. Un dirigeant doit témoigner d’une grande audace, d’une détermination sans faille, de talent pédagogique et d’un sens politique aigu. A l’évidence notre petit monarque ne possède aucune de ces qualités qui font un grand chef d’état. Face à Poutine sa naïveté et sa décontraction n’ont été qu’un paravent masquant son ignorance de la réalité. C’est un illusionniste qui en 5 ans a amené la France dans l’état lamentable où elle se trouve, dette, déficits, insécurité, immigration, déclassement de la Fr

  6. Ce personnage est répugnant. Il ne veut pas débattre car trop faible, il refuse de constater l’échec catastrophique de son mandat. Il ne fait aucun poids face aux grands dirigeants de ce monde. Il est incapable de résoudre le problème ukrainien, comme tous ceux de notre pays. Mais pour qui se prend-il ? Seigneur faites qu’il disparaisse rapidement.

  7. Des comptes a rendre?Mais voyons!aucun président ne s’est retrouvé « sous les ponts!Tous « se sont bien sortis »de leur non ré-éléction!

  8. Un homme qui téléphone journellement à Poutine se sent d’office au-dessus des règlements. Si en plus il s’appelle Macron, alors là…

  9. …..j’ai donc cité, sans le faire, Marine et Eric qui, renonçant, s’ls atteignaient le 2ème tour, ce qui n’est pas fait…, à leurs 45 ou 40%, désigneraient Nicolas pour les représenter!
    On attend de B V et de ses prescripteurs qu’ils se chargent d’en faire la promo!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois