Cliquez pour acheter

Il vient tout juste de sortir en Grande-Bretagne, il faudra patienter jusqu'au 1er juin pour le lire en français. Abattre l'Occident. La guerre culturelle est une menace mortelle. Ce titre, d’une lucidité implacable, est celui du dernier livre de Douglas Murray, journaliste britannique à la réputation acide et sulfureuse. « Race », « Histoire », « Religion », « Culture », des titres de chapitres qui traduisent à la fois la portée volontairement pragmatiste du livre et l'ambition, l'intrépidité de Murray face à l'inévitable controverse. Murray est souvent accusé par le cheptel pavlovien de la bien-pensance d'être xénophobe, islamophobe, chauvin et raciste, mais Douglas s'en fout. Ce dandy gay du politiquement très incorrect dit tout haut ce que pensent les médiocres tout bas. Résultat des courses : ses sont systématiquement des succès ; toute ressemblance avec un polémiste serait purement fortuite.

« Nous devrions être fiers de notre Histoire et de notre mode de vie. J'aime occidental. Est-ce un crime de pensée ? » dit celui qui abhorre le terme d'« appropriation culturelle », idée que la culture occidentale ne peut être comprise qu’en l'interprétant comme un acte de pillage. Sur l’islam, Murray ne mâche pas ses mots : « Nous avons besoin de moins d'islam. » Sur l'immigration : « Il faut massivement ralentir le flux. » Sur le débat transgenre : « Le trans est devenu quelque chose proche d'un dogme en un temps record », le wokisme une religion à part.

« Nous devons accepter que presque toutes nos institutions culturelles ont honte de notre culture […], tout dans le passé est considéré comme raciste, et donc tout dans le passé en est entaché. » En conséquence, « si d'autres pays ont du racisme, ce doit être parce que l'Occident leur a exporté le vice ». Et de poursuivre, contre l'Occident, il y a, évidemment, un programme à l'œuvre. Son diagnostic : la blancheur est considérée comme le problème fondamental. Son pronostic : les barbares sont à nos portes et beaucoup en ont déjà franchi le seuil.

Après l'islamophilie : une maladie très métropolitaine, la folie des foules, opus contre les politiques essentialistes, et L'Étrange Suicide de l'Europe : immigration, identité, islam, ouvrage majeur qui l'a catapulté sous les feux de la rampe, un voyage à travers l' qui met en exergue comment l'immigration de masse et la méfiance envers soi ont contribué à en faire un continent aux prises avec sa propre disparition. Un flagrant délit de suicide collectif. Aujourd'hui, Murray dénonce la guerre contre l'Occident. Guerre et déraison, deux ingrédients indispensables qui feront exploser inévitablement la Cocotte-Minute™ de l'utopie vivre-ensembliste.

D'après Murray, une guerre culturelle est menée sans remords contre toutes les racines de la tradition occidentale, son excellence et contre tout ce qu'elle a produit de génie. Les guerriers sont une élite politique, intellectuelle, culturelle et médiatique qui endoctrine toute une génération. Si l'Occident veut survivre, il doit être défendu, non seulement par le démantèlement d'une rhétorique anti-occidentale hypocrite et incohérente, mais aussi une nouvelle apologie rigoureuse de la civilisation elle-même. « Nous avons de la chance de vivre ici, mais nous n'avons pas eu de chance par hasard. Nous récoltons aujourd'hui les fruits de siècles de progrès et de réflexion. »

5013 vues

30 avril 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

27 commentaires

  1. J’espère que cet ouvrage dévoile les responsables de l’autodestruction de l’Occident,il y a de toute évidence un but recherché qui profite à certains,cette politique est liée à la fin de la seconde guerre mondiale en Europe,et bien avant cela à la guerre d’indépendance des Etats Unis dans la dernière partie du XVIII°siècle, qui a un lien avec le mouvement indépendantiste des colonies européennes d’Amérique latine au XIX° s.

  2. Quelle clairvoyance ! Beaucoup ont la même vision de notre présent et de notre futur , mais n’osent pas le dire , sinon ils sont traités de racistes , islamophobes , xénophobes … Ceux qui le clament comme Zemmour sont voués aux gémonies par une bien-pensance islkamo-gauchiste de mélenchonistes , macronistes , communistes , verdâtres , etc. tout bonnement suicidaires . Mais comme la culture française n’existe pas ( Macron dixit) …

  3. Il n’y a pas de suprématie blanche, il y a une supériorité des réalisations des Blancs. Etrangement on ne se demande apparemment jamais pourquoi il y a des peaux claires ou foncées… Notre peau est tout simplement adaptée à notre région d’origine. Les déplacements brusques provoquent cancers de la peau ou carence en vitamine D. Chacun chez soi !

  4. Ahh! l’appropriation culturelle dénoncée comme un pillage, comme un néo-colonialisme! alors que de tous temps les progrès humains sont dus, justement, à cette faculté de discerner ce qui est bon et ce qui est à rejeter dans les autres cultures!

  5. Macron n’a d’yeux que pour les travailleurs modernes : les « startuppers », les financiers. Il déteste et écarte la classe moyenne, le petit entrepreneur, le commerçant, l’artisan, le cultivateur, le marin pêcheur, etc. qui sont des conservateurs « réactionnaires » accrochés à leurs petites propriétés, à leur liberté
    Ce qui adviendra, c’est la 2° révolution marxiste, le triomphe d’une caste dirigeante ayant pouvoir sur un monde d’hommes semblables et obéissants. La Grande Unification

  6. Exact, mais pire que la guerre de Troie, car dans l’enceinte, le nombre de transfuges gaulois est incommensurable.

  7. « Nous avons de la chance de vivre ici, mais nous n’avons pas eu de chance par hasard. Nous récoltons aujourd’hui les fruits de siècles de progrès et de réflexion. » » tout est dit dans cette phrase, et donc raison de plus pour ne pas se laisser faire !!!

    1. Cette phrase capitale m’a interpelée également.
      Le problème est que nous sommes menés par le bout du nez, en attendant la schlague, par des gens comme Macron et van der Leyen.

  8. beaucoup disent le danger que guette notre civilisation, mais les cris d’alerte sont étouffés par la bien pensance qui détient le pouvoir médiatique et (hélas) l’université.
    Peuple de France réveille toi !!

  9. Ce qui est en train de causer l’effondrement de l’Occident n’est pas extérieur à celui-ci, c’est au contraire son principe essentiel: l’individualisme libéral, c’est à dire la philosophie occidentale née au XVIIIe siècle. C’est cette philosophie individualiste qui aboutit à la destruction de toutes les communautés, et d’abord des nations et des familles, au nom de l’émancipation individuelle. L’Occident c’est aussi la domination américaine et l’impérialisme culturel qui va avec.

  10. Le Wokisme est certainement notre plus grand danger.
    C’est avant tout une religion pure et dure qui veut tout détruire sur son passage.
    C’est une religion qui nous vient des Etats Unis et n’oublions pas que les américains sont des gens sans histoire, sans passé et surtout profondément incultes

  11. Hélas, tellement vrai.

    Hormis le but financier, je me demande le but de l’obligation vaxxinale décidée pour l’automne explicitement par les instances Européennes, sans aucun doute sous les ordres des USA.

    Destruction des peuples occidentaux? Destruction de notre morale, de notre culture?

    En tous cas destruction de notre « Liberté, Egalité, Fraternité ».

    1. Couardise ,lâcheté ,des dirigeants de chaque membre  » européen  » ,amplifiée par les « hauts responsables » non élus de l’union ,soumis au dictat américain manipulant ONU , OMS et encore plus avancé chez les « teutons » et bien sûr les lèches Q français ,les uns et les autres ne travaillant que pour leurs intérêts à court terme , de leur nation ils s’en foutent et ce dés 1978 ,très aggravé dès 1981 ,et de pire en pire depuis , quel que fût le et les successeurs , encore pire après ,depuis le 24/04

  12. Les mentalités orientées par les groupes de pression changent rapidement, mais elles sont prises en charge par les médias. Je suis étonné, par exemple, par la présence de personnages en surchage pondérale dans les sitcoms de fin de journée, et c’est présenté de façon complaisante. Or, il y a 10 ans à peine, les médecins attiraient l’attention sur le problème des gens en surpoids, problèmes médicaux, surcoût pour la sécurité sociale, mauvaise image, etc etc.

  13. Très alléchant .A lire pour ne pas désespérer complètement je pense .

  14. Ils veulent tous venir chez nous, et la plupart d’entre eux nous haissent, étrange attraction, et certains animés par une religion millénaire conquérante, ont même la ferme intention de nous soumettre enfin , avec l’immigration de masse, après avoir échoué pendant des siècles avec les armes.
    Et nous, drapés dans nos valeurs faites pour nous, nos principes faits pour nous, et nos lois faites pour nous, telle une pâte mole , on se laisse faire , comme des herbivores paisibles.

    1. Le paradoxe, c’est que ostracisés par la misère dans leur pays, ils voudraient recréer chez nous les raisons de leur échec chez eux.

    2. La drogue du pouvoir a fait perdre tout courage aux personnes politiques , tant les femmes que les « mâles » ,les uns et les autres pourris de démagogie démontrant un égoïsme même inimaginable par un producteur de livres ou films d’horreur le plus abominable .

  15. Je ne crois pas que la société puisse d’elle-même, sur la base d’une réflexion ou d’un cabrage occasionnel des élites, ni d’un instinct de survie des peuples, enrayer l’évolution actuelle. Pour qu’il y ait sursaut, il faudra passer par un effondrement. Les suites économiques du Covid, de l’affrontement USA/Russie en Ukraine, puis des modifications des rapports de force Occident/Asie dans le droit fil de l’extinction des empires européens après la WW2 vont nous y amener dans une décennie ou deux.

  16. On nous soule avec le «  racisme » sans en comprendre le sens
    Ce n’est pas une affaire de tendance ou de goût , on est attiré et on aime ceux qui vous ressemblent , chaque humain est naturellement porté à préférer sa famille son pays sa culture sa religion , or le racisme consiste à nier jusqu’à l’ existence de l’individu en raison de sa supposée infériorité et le soumettre en raison de son appartenance à une ethnie . Aimer ou non c’est une tendance sentimentale pas du racisme.

    1. Si toutes les cultures, toutes les civilisations se valent, alors l’anthropophagie n’est qu’une question de goût. Léo Stauss

    2. Un droit qui devrait être fondamental, celui de ne pas aimer son prochain au lieu de prétendre à l’obligation d’aimer son prochain.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter