Cliquez pour acheter

Comme chaque année, à l’occasion de l’été, vous offre des extraits de livres. Cette semaine, Résistance au meilleur des mondes, par Éric Letty et Guillaume de Prémare. Cliquez sur la couverture du livre pour l’acheter.

Le « meilleur des mondes » contre la

L’avènement du « meilleur des mondes » n’est pas une fatalité. Il rencontre partout des résistances, y compris au sein de l’Organisation des Nations unies, où toutes les nations ne parlent pas de la même voix, ni n’adoptent les mêmes positions que les États occidentaux, comme on le vit lors de la quatrième conférence mondiale sur les femmes de Pékin. […] En même, le mariage entre personnes de même sexe, par exemple, est loin de faire l’unanimité, en dépit des résolutions émanant des institutions de l’Union, et particulièrement du Parlement européen. La Hongrie et la Croatie ont inscrit dans leur Constitution que le mariage ne peut unir qu’un homme et une femme, et neuf pays de l’Union ne reconnaissent aucune forme d’union entre homosexuels. La Russie campe sur le même refus, ce qui fournit aux médias français un grief de plus à l’encontre de son président, Vladimir Poutine, qui est attaqué d’autant plus violemment par nos « organes d’opinion » qu’il a restauré un État russe très affaibli par la présidence de Boris Eltsine et a permis à son pays de retrouver son rang parmi les grandes puissances, s’opposant ainsi à l’hégémonie américaine. La Russie gêne ainsi l’instauration du Nouvel ordre mondial dominé par le capitalisme anglo-saxon. Elle est devenue un obstacle à la mise en place du néo-totalitarisme.

Il existe d’autres types de résistances, plus spirituelles que politiques, bien que les deux termes ne s’excluent pas : lors de la Conférence de Pékin, la protestation du Saint-Siège a efficacement conforté celle des États pauvres. Au premier chef, l’Église catholique oppose naturellement la « philosophie de l’amour » à la « philosophie de l’égoïsme » propre au « meilleur des mondes », qui trompe l’homme, écrit le cardinal Ratzinger, « car là où on lui déconseille d’aimer, on lui déconseille finalement d’être homme ». Le pape Jean-Paul II, quant à lui, a notamment développé une théologie personnaliste qui a renouvelé et approfondi la réflexion chrétienne sur la famille. Dans un discours prononcé au siège de l’UNESCO, à Paris, au début de son pontificat, le 2 juin 1980, il avait souligné le lien entre cette communauté fondamentale et la nation, en précisant leur commune mission éducative […].

Le pape François, en prenant la parole le 25 novembre 2014 devant le Parlement européen, a lui aussi prononcé un discours personnaliste : le mot « personne » n’y revient pas moins de vingt-huit fois. Il a ainsi opposé la « tendance à une revendication toujours plus grande des droits individuels, qui cache une conception de la personne humaine détachée de tout contexte et anthropologique, presque comme une “monade”, toujours plus insensible aux autres “monades” présentes autour de soi, à une culture des droits humains qui puisse sagement relier la dimension individuelle, ou mieux, personnelle, à celle de bien commun, de ce “nous-tous” formé d’individus, de familles et de groupes intermédiaires qui s’unissent en communauté sociale ». Nous sommes au cœur du sujet, au point précis de la confrontation entre le projet du « meilleur des mondes » et la héritée du christianisme.

61 vues

22 août 2015

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.