Ce week-end, Dans votre Salon, BV reçoit Me Thibault de Montbrial, avocat, défenseur des forces de l'ordre. Président du Centre de réflexion sur la Sécurité intérieure, il s'est imposé depuis de nombreuses années comme un expert reconnu en ce domaine.

Dans cet entretien, plus d'un mois après l'attaque terroriste du Hamas en Israël, l'assassinat du professeur Dominique Bernard et quelques jours après la manifestation contre l'antisémitisme, l'auteur de Osons l'autorité, publié en 2022 chez Alpha, nous livre un tableau sans concession sur l'état sécuritaire mais aussi politique et moral de notre pays. Il n'hésite pas à dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : « La cérémonie d’ouverture des JO est une folie »« La France insoumise est radicalement sortie du champ républicain et flatte l’antisémitisme d’origine arabo-musulmane », « le mode opératoire du Hamas fait penser à celui du FLN ».

Les premiers rangs des personnalités politiques présentes à cette manifestation du 12 novembre lui inspirent cette réflexion : « Nous ne guérirons pas avec les gens qui nous ont rendus malades »... Selon lui, « nous sommes au bord d’un vrai risque d’affrontement » et « les événements à venir vont révéler les grands hommes ». Dénonçant la lâcheté des responsables politiques, notamment sur la question de l'immigration arabo-musulmane, il assène cette vérité vérifiée par l'Histoire : « La peur n’empêche pas le danger et la lâcheté n’empêche pas la défaite. » Pour conclure, Thibault de Montbrial en appelle à « un choc d’autorité en France ».

25218 vues

18 novembre 2023 à 20:32

Pas encore abonné à La Quotidienne de BV ?

Abonnez-vous en quelques secondes ! Vous recevrez chaque matin par email les articles d'actualité de Boulevard Voltaire.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. C'est parti !

Je m'inscris gratuitement

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

67 commentaires

  1. Je relève que Monsieur de Montbrial déclare que « La cérémonie d’ouverture des JO est une folie ». Je souscris à cette affirmation car je milite pour les victimes collatérales actuelles, à savoir les bouquinistes de Paris dont les boîtes vertes vont être enlevées des quais de Seine au mépris de leur protection par leur classement à l’UNESCO.
    Il serait intéressant que Boulevard Voltaire se signale à leur cause par un article bien circonstancié. D’avance merci.

  2. Pour qu’il y ait affrontement, il faut être au moins deux belligérants. Dans le cas qui nous intéresse, s’il y en a bien un qui est prêt à en découdre, qui a les « troupes » nécessaires, 50 000 djihadistes en Europe, plus un réservoir potentiel d’environ 8 000 000 de musulmans dont le hommes seraient enrôlés de gré ou de force pour se battre contre nous, des fanatiques, à qui l’on a promis 72 vierges s’ils meurent en héros alors que nous, même pas une et on comprend pourquoi, c’est une denrée rare chez nous. lol. Au moins quatre cent cités prêtes à se soulever comme un seul homme, imaginons un instant le nombre de forces diverses et variées qu’il faudrait pour faire face à ça dans le temps et le milliers de morts que ça provoquerait sans que nous soyons certains de gagner. résultat oublions l’affrontement et au nom du « vivre ensemble » continuons comme nous le faisons depuis des décennies et avant 2050 il y aura une moquée à l’Élysée, c’est le scénario le plus probable. Hélas!

  3. Interview très intéressant. Merci. J’en tire une conclusion : la paix civile tient aux dealers armés jusqu’aux dents. C’est terrifiant. Je fais une remarque sur les JO : le tout premier obstacle va être les exigences de la CGT. Un coût prohibitif. S’y ajoute l’indispensable apaisement des banlieues via les dealers justement. Tout cela va coûter « un pognon de dingue ». Une France en faillite (disait déjà Fillon en 2007) peut elle se permettre ces dépenses illimitées ? Dernière remarque : la France est foutue, on le sait tous. Sur tous les plans éducatif, économique, sécuritaire, sanitaire.
    Vous l’avez très bien dit : ceux qui nous ont rendus malades ne peuvent pas nous guérir. Vous auriez du parler aussi de l’UE et de ses responsabilités dans ce désastre.

  4. J’ai fréquenté les lycées techniques et les centres d’apprentissages notamment du 93 il y a plus de 30 ans, déjà lorsqu’on entendait parler les élèves on savait très bien ce qui allait se passer, il n’y a que les enseignants qui leur trouvaient toujours des excuses et qui étaient sourds, déjà ces élèves entre 16 et 20 ans quand même refusaient d’être français, ils disaient qu’ils étaient musulmans, aujourd’hui il ne faut pas faire l’étonné je suppose que toutes ces informations remontaient, que quelqu’un était au courant, quoi que…

  5. C’est très simple. Imaginez une corde à laquelle vous accrochez des poids de plus en plus lourds. A un moment la corde va se rompre. Nos dirigeants font la même chose avec la France depuis plus de 40 ans. Le travail des présidents qui se sont succédé à l’Élysée a consisté à ménager la corde de manière à ce qu’elle ne se rompt pas durant leur mandat. Leur mandat achevé, ils remettent la corde et les poids accrochés à leur successeur et s’en lavent les mains. Le suivant s’efforcera de faire la même chose et se soumettra à toutes les lâchetés pour y parvenir, y compris la destruction de la France et le sacrifice de son peuple historique. Quand vous avez compris ça, vous avez tout compris sur la politique, la droite, la gauche, et le blabla permanent qui ne sert qu’à nous cacher la vérité. Seulement voilà, à un moment la corde va finir par se rompre et ce moment est peut-être proche …

    1. Et la question « que faire de tous les traîtres, lâches, idéologues illuminés » va obligatoirement appeler une réponse.

    1. Il a déjà commencé. Ce que nous ignorons encore c’est le niveau de violence qui sera atteint, l’étendue des troubles et bien sûr qui en sortira vainqueur.

    2. L’affrontement est inévitable. Peu à peu le voile de l’objectif des mondialistes se déchire. Les peuples prennent conscience du futur qui les attend. Certe, les endormis vont continuer leur rêve, mais les éveillés vont atteindre la masse critique : l’explosion risque d’être violente et dévastatrice.

  6. Parfaitement juste, une gauche qui a gangréné nos grandes institutions Justice, Éducation National, gouvernement actuel probablement futur également, la situation social Française est critique et au cas où il y aurait un sursaut de la population alors les temps seraient dure car cette nouvelle population avec sa volonté tant en nombre qu’en armement est beaucoup plus forte que nous l’estimons.

  7. C’est une évidence. L’achat de la paix sociale par des politicouards depuis trente ans avec l’argent des contribuables est la plus grande lâcheté par fournitures de moyens à ceux qui détestent la France. Le territoire est morcelé en no mans Land par des banlieues où règne les trafics de drogues et d’armes. L’importation des conflits du Moyen-Orient n’est pas d’aujourd’hui. Nous allons effectivement tout droit à l’affrontement et peut-être même avant la fin du mandat de Macron qui lui sera protège ‘ bien qu’il patauge dans ses  » en même temps » qui favorisent ce chaos français. Il nous faut un Charles Martel.

      1. Charles Martel est mentionné symboliquement mais on peut alors rajouter une Jeanne d’Arc si vous voyez ce que ça veut dire.

  8. Depuis le temps qu’on le clame, malheureusement je pense qu’il est trop tard et avec la bande de lopettes que nous avons aux commandes plus celles qui les ont précédé je ne vois pas la situation s »améliorer et je suis en colère.

  9. Pour mémoire: pendant la campagne présidentielle, Montbrial a soutenu Pécresse, celle qui pose en photo dans une école coranique à côté de gamines voilées et en compagnie de Mohamed Heniche, recteur de la mosquée de Pantin,

  10. Merci pour cet entretien qui ne dénoncent que des vérités sur le chaos qui règne dans ce pays . Vous dites qu’il faut du courage pour mettre fin à ce que nous vivons au quotidien dans ce pays depuis trop longtemps , mais hélàs ce gouvernement n’en a pas et de plus ces élus sont lâches et même complices de par leur inaction pour y mettre fin . Macron a demandé aux français de ramener les armes en leur possession , j’oses espérer que très peu l’ont fait parce qu’en face les voyous eux sont bien équipés . Et ces paroles qui remettent du beaume au coeur quand vous dites que les français ne se laisseront pas faire , qu’ils ne peuvent pas se laisser faire , qu’ils se battront parce que c’est dans leur ADN . Je voudrais , comme vous , croire qu’ils sauront défendre ce pays et que tous ceux qui sont morts pour la France , qui ont donné leur vie pour ce pays ne l’ont pas fait pour rien . Merci madame Cluzel pour ce moment qui redonne de l’espoir au peuple .

  11. L’affrontement est déjà là. La violence quotidienne est liée aux agressions diverses commises sur la population française, les forces de l’ordre et tous ceux qui représentent une autorité ou symbolisent la France (pompiers, enseignants, soignants, élus). A cela s’ajoutent ponctuellement les actes de terrorisme islamique. Pour l’instant c’est sporadique, la grande question est de savoir si le « grand soir » aura lieu ou non, mais les émeutes de l’été dernier nous ont montré que des individus jusque là inconnus de la justice pouvaient basculer dans la violence par simple opportunisme . Ça pourrait faire beaucoup de monde …

  12. En voilà du contenu de qualité ! Avec une intervieweuse qui mène finement l’entretien, sans couper la parole tout en restant très concentrée et à l’écoute. Par ailleurs , la qualité des réponses de Mr de Montbrial est également à souligner tant elles sont précises, concises et répondent parfaitement aux question posées. J’arrête progressivement VA et je ne vais lire exclusivement Bd voltaire.

    1. J’ai fait de même il y a trois mois… sur BV, il y a plus d’articles de fond et des intervenants plus ouverts sur l’avenir de la France et qui apportent des solutions.De plus, on peut s’exprimer plus librement, Anastasie est plus judicieuse !

  13. « un choc d’autorité en France »….mais avec qui ? nos politiques sont des pleutres qui font passer leurs avantages avant leurs devoirs d’élus et laissent la gangrène immigratoire s’étaler chaque jour davantage. Les armes, données à l’Ukraine par macron, commencent à se retrouver dans les banlieues…seule l’armée peut nous sortir de ce bourbier et ce ne sera pas sans casse.

    1. Dans son entretien TDM évoque ouvertement l’intervention « rapide » de l’armée et un changement radical de la classe politique avec l’émergence d’un homme (ou d’une femme ?) providentiel. Vous avez raison, nous n’arriverons à rien avec les gens déjà en place et il faudra plus qu’un choc d’autorité pour nous tirer du cloaque où nos dirigeants nous mis. Ce sera l’affrontement sur le terrain et le ce sera le plus fort qui l’emportera. Si cela devait arriver, cela ne se décidera pas au Sénat ou à l’AN, mais dans la rue, armes à la main. L’histoire de France se répète régulièrement, on devrait commencer à s’y habituer …

Les commentaires sont fermés.