[L’invité] Éric Zemmour : le combat culturel passe avant le combat politique

photo-output

Invité exceptionnel, ce week-end, sur Boulevard Voltaire : Éric Zemmour, qui vient de publier son dernier livre, Je n'ai pas dit mon dernier mot. Le président de Reconquête, un an après l'élection présidentielle, nous livre comment il conçoit son engagement politique. « Je veux mener la bataille culturelle parce que je pense qu'arriver au pouvoir ne suffit pas », affirme l'ancien candidat, qui ajoute : « Il faut préparer le terrain culturel, préparer les esprits, mener la bataille culturelle avant la bataille politique. Sinon, on se condamne à ne rien faire. »

Vos commentaires

70 commentaires

  1. Pour moi le combat culturel puisqu’il s’agit ici d’un combat est bien un acte politique. Nous supportons avec beaucoup de difficultés ce que certains nous imposent pour des raisons soit disant humanitaires. La réalité nous oblige à admettre que c’est un véritable changement de Société qui est entrain de s’opérer. Changement de société dans tous les sens du mot mais pas simplement par la présence de gens qui n’ont pas notre culture ni nos moeurs mais par le fait qu’ils veulent nous imposer les leurs aidés en cela par ceux qui gouvernent le pays. Certains disent que ce n’est pas un grand remplacement certes pour le moment nous n’en sommes pas encore là mais il suffit de voir le nombre de naissances venant de ces personnes et le nombre d’arrivants dans notre pays chaque mois pour comprendre que cela sera fait dans une décennie avec la violence quotidienne que nous connaissons hélas.
    Ou est la culture là dedans me direz vous? eh bien, justement de quoi parlons nous? Où commence la culture, de quoi est elle faite et à quoi sert elle sinon à faire des individus plus riches de connaissances et imprégnés de savoirs qui vont au delà de la basique prière envers un dieu qui est tout sans savoir pourquoi. La foi du soldat qui n’a dans sa tête que la haine de l’autre et sa volonté de destruction. Au temps des barbares les hordes armées tuaient et pillaient et violaient pour ensuite occuper les territoires conquis aujourd’hui ceux qui devraient défendre notre pays sont les premiers à ouvrir les portes pour accueillir ceux qu’ils appellent de leurs voeux pour créer soit disant une nouvelle société universelle dans laquelle les individus (le peuple) seraient tous interchangeables. Culturellement ou pas soit dit en passant.

  2. Monsieur Zemmour est un homme très bien, très cultivé et qui est dans le vrai sur de nombreux thèmes. Toutefois je pense qu’il connaît bien la France mais pas ce qu’est devenu son peuple. Des gens sans ressort et j’ai peur que son combat soit trop tardif. Quand de jeunes européens parlent dans la cour de récréation comme ceux venus du Maghreb ce sera impossible de revenir en arrière. En attendant nous le prions de rester calme et courtois ne pas faire le jeu de la macronie et de la gauche , c’est contre-productif pour la France .

  3. Depuis des décennies, les Le Pen ont fait gagner la gauche; Eric Zemmour, par son obstination, son manque total de pragmatisme, ses attaques permanentes contre MLP, contribuera tout comme Dupont-Aignan, à la victoire de l’anti-France. Consternant!

  4. Le combat culturel c’est bien pour rappeler d’ou l’on vient quel est notre passé , nos racines. Ce n’est que la moitié de la victoire. L’autre moitié, c’est l’espoir, l’espérance seuls porteurs d’avenir. L’espérance c’est ce qui a manqué dans la campagne d’EZ en 2022. Il insistait sur l’espérance, il remportait l’élection car tous les autres candidats avaient misé sur la peur, notamment les 3 premiers.

  5. Je trouve Éric Zemmour pas très convaincant dans son numéro d’humoriste . Comment peut-on évoquer un combat culturel plutôt que politique dans cette France de 2023 ? Pourquoi pas de l’eau bénite de Lourdes pour éteindre l’incendie de ND de Paris ? J’ai beaucoup de respect pour des Patriotes tel qu’Éric Zemmour mais un combat culturel sera à l’ordre du jour quand la France sera à nouveau en ordre , il y a urgence , il y a le feu , il y a un réel risque d’anéantissement de la France et de son peuple dans les années à venir ….combat culturel c’est bien mais dans un second temps si je peux me permettre. Ça aurait pu fonctionner à partir du début des années 80 , aujourd’hui c’est trop tard

  6. Toujours le même pipoteur. Prétendre que le RN a renoncé à ses idées est une fake news. Allez voir le programme présidentiel du RN sur l’immigration : il est encore plus ferme que celui de Zemmour.
    Faut vraiment qu’Eric arrête de prendre les gens pour des imbéciles avec ses manipulations…

  7. combat culturel, oui mais il y a urgence la FRANCE est au fond du trou où l’a mené macron le fossoyeur.
    Il y a urgence a stopper le destructeur ; il sera bientôt trop tard.
    E. ZEMMOUR, au secours !!!!!
    Vive la FRANCE libérée !!!

  8. Merci à Boulevard Voltaire de nous avoir concocté cette rencontre avec Éric ZEMMOUR. Pour ce qui me concerne, dès
    l’annonce de sa probable candidature, je n’ai pas hésité à le soutenir et je ne le regrette pas. La candidature de François
    FILLON; en 2017, m’avait fait « vibrer » ; écœuré de la façon dont il avait été écarté du pouvoir, je ne voyais personne pour
    pour reprendre la destinée du Pays en main. Je lui reproche quand même une chose, c’est d’avoir laissé une consigne de vote pour Macron, pour faire barrage à Marine Le Pen ( éternel antagonisme dévastateur ). Reste maintenant à Marine Le Pen et Jordan Bardella d’accepter cette union des droites, telle que l’a réalisé Giogia Meloni en Italie; son état d’urgence face à l’immigration est un signal fort à L’Union Européenne et commence à produire ses effets. Il est encore temps, mais n’attendons pas trop longtemps.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois