L’hyménoplastie, une mode française ?

On pourrait appeler cela le journalisme circulaire : tourner autour du sujet sans jamais l’aborder.