Cher Robert,

Vous avez actuellement l'autorité et la compétence nécessaire pour réunir des intellectuels de tous horizons à travers un manifeste. Un manifeste qui serait un hymne à la France éternelle. Nous voyons la censure du politiquement correct s'abattre sur notre pays. Heureusement, de courageux intellectuels n'hésitent plus à affirmer leur foi patriotique. Certes, leur nombre est encore restreint mais leur engagement est exemplaire, ouvrant les yeux à nos compatriotes et confortant ceux qui souffrent de n'être plus que des laissés-pour-compte.

Vous, édile municipal, n'êtes inféodé à aucun parti. Aussi, vous pouvez rassembler ces gens de lettres ignorés par les médias, ou attaqués et brocardés par de petits procureurs de la pensée. Il y a des dizaines de Zemmour, aujourd'hui, dans des domaines aussi variés que la géopolitique, la sociologie, l'histoire, la géographie sociale, la démographie. Tous peuvent se retrouver autour de points clairs et fondamentaux.

La situation est trop grave pour continuer à laisser exclusivement l'initiative aux médias du système et aux bobos qui les assistent. Ce manifeste, je le vois se décliner autour de trois options :

- L'affirmation du déclin français, de la situation mortifère dans laquelle se trouve notre patrie et d'un mondialisme programmant la fin des classes moyennes et populaires remplacées par de nouveaux migrants.
- Le constat que cette France périurbaine majoritaire n'a plus la parole. Recluse, elle ne se sent ni représentée par les partis politiques, ni entendue par les supports d'information.
- Le besoin d'agir, de montrer que nous ne sommes pas passifs, attendant inéluctablement le coup de grâce.

Pour cela, donnons la parole au peuple avec une vraie démocratie directe. Créons les "Cahiers de doléances" au niveau des villages, départements et régions qui seront analysés et collationnés sur Internet par des volontaires.
Car ces volontaires existent. Chaque fois que j'ai la curiosité de lire les réflexions des lecteurs de nombreux sites dont Boulevard Voltaire, je constate une exaspération grandissante et un besoin d'actions coordonnées face au vide laissé par un pays légal discrédité.

Avec des amis civils et militaires, cette proclamation nous est apparue originale et nécessaire. Ce manifeste doit, pour réussir, déboucher sur une manifestation d'ampleur nationale. En effet, une fois tous ces cahiers de doléances parvenus de tous les coins de France, il est souhaitable de se rassembler par milliers pour les remettre à nos députés et leurs rappeler ainsi la réalité d'une situation qu'ils méconnaissent trop souvent. On remarque tous les jours des hommes politiques complices (je ne mets pas dans le même panier le FN qui n'a pas encore exercé le pouvoir) ne cherchant qu'avantages et prébendes. Nous venons encore de l'observer dans l'affaire Fillon-Jouyet-Sarkozy.

Ne laissons pas passer la chance ; même nos adversaires sentent combien la situation leur échappe et combien le peuple peut s'échauffer et bouleverser la donne. Pour cela, il faut créer l'étincelle qui étonnera l'Hexagone. Vous êtes l'homme, Robert, qui peut accomplir ce miracle d'associer des gens qui, autrement, s'opposent sur la Russie, l'Amérique, l', la Palestine ou l'État d'Israël. Or, la situation sur notre sol est trop alarmante pour débattre du sexe des anges ou de la responsabilité de tel ou tel au Moyen-Orient ou dans l'est de l'Europe.

Le temps pour une juste colère nous est compté… Nous comptons sur vous !

76 vues

13 novembre 2014

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.