Les derniers chiffres d’Eurostat montrent que parmi les demandeurs d’asile en , Syriens et Irakiens ne sont pas les plus nombreux. Ce sont les Afghans, les Haïtiens et les Albanais qui arrivent en tête, preuve que le conflit syrien n’est pas le premier facteur expliquant cette arrivée massive. , auteur de : la catastrophe. Que faire ? , commente ce constat.

23 septembre 2016

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

Jean-Yves Le Gallou, sur les Bobards d’or : « Même démonté, un bobard reste dans les esprits et dans les salles de rédaction »

La 12e cérémonie des Bobards d’or se tiendra le 14 juin prochain. Ses prix distingue…