Les non-vaccinés doivent « se bouger le cul », sinon ils auront « une vie de merde » : faut voir comme ils nous parlent !

Les éléments de langage de Gabriel Attal ne sont ni une erreur ni une exception mais seulement le haut de l’iceberg de la morgue macronienne.