François Hollande a annoncé que la petite Leonarda pourrait rentrer en France, mais seule, sans sa famille. Une manière de ménager la chèvre et le chou ?

Une manière de louvoyer, de politicailler, d’essayer de gagner du temps, c’est-à-dire d’en faire perdre au pays alors qu’il s’agit d’, donc d’urgence, et du destin de la patrie. Cela dit, les Roms, ainsi que le fait remarquer très justement Charles Consigny dans un éditorial du Point, c’est vraiment l’arbre qui cache la forêt. Les Roms posent un grave problème d’ordre public et de gestion du territoire, pas de substitution ethnique et de changement de civilisation, comme le fait l’immigration africaine, mille fois plus massive. Ce que je ne comprends pas, c’est que personne ne voie, à l’exception de Marine Le Pen, que le moyen le plus efficace de lutter contre notre problème n° 2, le déséquilibre des comptes, la publique, serait également d’un merveilleux effet quant à notre problème n° 1, le Grand Remplacement — et vice versa. Il y a des milliards d’économies à faire en cessant de nourrir, de loger, d’éduquer, de soigner, de bichonner l’immigration, qu’elle soit clandestine ou légale. La France va-t-elle éternellement mettre un point d’honneur à émerveiller le sympathique M. Dibrani par les prébendes qu’elle est prête à prodiguer à ses semblables et à lui ? Voyez quelle chance historique s’offre à nous : pour sauver ce qui peut l’être encore de l’indépendance, de la dignité et de l’identité nationale, il ne faut pas dépenser plus, il faut dépenser moins ! Des économies pourraient encore nous protéger de la en cours.

Le mouvement lycéen qui protestait contre l’expulsion de Leonarda s’est calmé avec les vacances scolaires. Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, incite pourtant les élèves à reprendre les manifestations et les blocages. Qu’en pensez-vous ?

L’Éducation nationale a renoncé à toute transmission sauf à une. Elle n’enseigne plus l’histoire, la littérature, la langue, la grammaire, la culture nationale, elle n’inculque plus que la doctrine remplaciste, le vivre-ensemblisme militant, rien d’autre : c’est l’insécable ultime des programmes, tout ce qu’il en reste quand tout s’est effondré autour d’eux. L’effondrement de tout le reste était d’ailleurs la condition nécessaire de cet enseignement-là, celui de l’auto-effacement. Les pauvres petits Français qu’on voit ânonner sinistrement les maximes de leur propre disparition me font toujours penser à Louis XVII, l’enfant du Temple, auquel ses geôliers apprenaient des chansons sans-culotte.

Eva Joly a déclaré, il y a quelques jours, que la France pouvait bien accueillir les Roms comme elle avait accueilli des milliers de rapatriés en 1962… Cela vous choque ?

Aussi mal que ça ? Ce n’est pas très généreux pour les Roms…

Dans un tout autre domaine, Anne-Sophie Leclere, tête de liste FN aux municipales à Rethel dans les Ardennes, a posté sur son mur Facebook une caricature comparant Christiane Taubira à un singe. La ministre a réagi en dénonçant « la pensée mortifère et meurtrière du FN », et a poursuivi en parlant « d’un contenu, les Noirs dans les branches des arbres, les Arabes à la mer, les homosexuels à la Seine, les juifs au four et ainsi de suite ». Les politiques français nagent en plein délire ?

Christiane Taubira délire, évidemment, mais c’est presque de bonne guerre, en l’occurrence. Il faut dire que des horreurs comme le hideux montage diffusé par Mme Leclere sont pain béni pour les remplacistes de tout bord. Ils leur permettent de soutenir éternellement que pour défendre l’identité nationale contre le changement de peuple et de civilisation il n’y a que des fascistes, des imbéciles et des salauds. J’avais pour ma part “désamicisé” depuis longtemps, sur Facebook, toutes celles de mes relations qui arboraient cette saleté. On peut haïr une politique sans oublier que ceux qui la promeuvent restent des êtres humains, pour ce que vaut le titre…

23 octobre 2013

À lire aussi

“Peut-être souffrons-nous cette fois de ne pas avoir connu de visible défaite”

"Nous sommes victimes d’une invasion soft, comme tout le reste." …