Quelle est bonne, l'odeur de roussi, quand l'arsenal de torréfaction des cerveaux de la wokosphère médiatique commence à se consumer sous nos yeux ! Ça sent le roussi, le remugle aussi chez les zélateurs de la propagande progressiste, et bon Dieu que ça sent bon ! Elon Musk qui se paie Twitter, CNN+ qui implose littéralement, en crise existentielle, Netflix qui s'écrase. Les temps sont durs, pour les woke.

La mainmise de la première fortune mondiale sur le réseau Twitter a déjà été développée en ces colonnes. Aux larmes de bonheur des libérés du bagne de la pensée unique se mélangent les larmes de gauchiste, depuis que « la plate-forme infernale atteint sa forme finale de haine, de sectarisme et de misogynie totalement anarchiques ». L'actrice et présentatrice de télévision et de radio britannique Jameela Jamil dixit et possible pénurie de Kleenex™ en vue.

CNN+ devait être le lancement médiatique le plus important depuis l'avènement de CNN. Un avatar en streaming de la chaîne d'évangélisation du progrès sociétal qui, malgré des audiences en berne, est toujours en première ligne sur le front de la défense des « minorités opprimées ». Le projet, gras du milliard de dollars investi par la maison mère, a été avorté, quelques semaines seulement après son démarrage. Abonnés absents, de plus en plus réticents à verser la dîme pour accéder au ministère de la Vérité, à ses théories de la race critique, de l'immigrationnisme, de la défense du pronom neutre… Chez nous, on a France Inter et France Télévisions, et c'est sans abonnement. Ah, on me susurre à l'oreillette qu'en République, l'abonnement est à la fois gratuit et obligatoire : ça s'appelle une redevance, ou des impôts, c'est selon.

Autre bonne nouvelle : l'effondrement de Netflix, « virus cérébral du wokisme », selon Elon Musk : perte de 50 milliards de dollars de capitalisation boursière et hémorragie d'abonnés pour la première fois en dix ans. La chaîne d'ingénierie sociale impute ce désastre à l'augmentation de la concurrence, la levée des restrictions suite à la pandémie, le partage des mots de passe mais surtout à la guerre en Ukraine et à la suspension des abonnements russes. Netflix est une victime de la guerre, dont on ne pleurera pas le sort. À l'instar de Perrette, le wokisme tombe : adieu fluidité de genre, adieu hommes enceints, féminisme pathologique et systémique.

Enfin, cerise sur le gâteau, Disney, qui s'oppose publiquement à l'adoption, par la Floride, du projet de loi « Parental Rights in Education » restreignant « l'enseignement par le personnel scolaire ou des tiers sur l'orientation sexuelle ou l' de de la maternelle à la fin du primaire, ou d'une manière qui n'est pas adaptée à l'âge ou au développement des élèves conformément aux normes de l'État ». En résumé, pas de propagande LGBT+ pour les enfants. Cette loi dénommée « Don't Say Gay » par les zélotes du progressisme aurait provoqué un retour de manivelle sur les réseaux sociaux. Même si ces chiffres ne sont pas confirmés, selon le site Web américain Decider, l'expression #BoycottDisney pourrait avoir suscité jusqu'à un demi-million de désabonnements à la plate-forme Disney+. Il y a pire : fait face à la menace du gouverneur de Floride, Ron DeSantis – dont on entendra certainement parler lors des prochaines élections –, de retirer certains privilèges fiscaux à la multinationale du divertissement woke et une perte d'autonomie de gestion au sein de ses propriétés. Paraphrasant notre fraîchement réélu, DeSantis, le conservateur dur à cuire, veut « emmerder » Disney.

« Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux », dit-on. » Il ne tient qu'au consommateur de faire échec aux despotes du progressisme dont la notion d'impartialité et la définition de la neutralité sont en total décalage avec le réel.

6339 vues

1 mai 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

26 commentaires

  1. Depuis 3 ans, je répète que le wokisme est plus nocif et dangereux que l’islamisme pour la société occidentale. Il affaiblit l’organisme de la société et fait baisser son immunité aux invasions d’autres cultures. Comme pour les épidémies où il est préférable de renforcer son immunité personnelle plutôt que de vouloir « éradiquer » les prédateurs (virus, microbes, amibes, insectes,…..).
    Tant mieux si les gens finissent par s’en rendre compte !

  2. Entièrement d’accord avec Schmitt : le boycott de tout ce qui se rattache au Wokisme.
    C’est une Religion, et les Religions, toute nouvelle mène à la guerre….On la vit un peu et même jusqu’à l’est de l’Europe…Catholiques, Protestants, Orthodoxes, Musulmans, Juifs, tous intégrés, peuvent cohabiter, si les Lois de chaque République sont respectées, pas la peine d’une nouvelle pour semer la zizanie, tout en détournant l’attention du principal…

  3. Je suis tout à fait en accord avec votre conclusion. C’est pourquoi je boycotte les entreprises ennemies de la liberté d’expression, voire d’opinion, qui privent de leur manne publicitaire les médias qui s’écarte de la norme bien pensante. Ainsi, entre autres, une grande chaîne de magasins de sports, une grande marque de café (what else) une marque française de sous-vêtements masculins sont rayées de la liste de mes lieux d’approvisionnement.

  4. Nous parlerons de raison retrouvée quand ceux qui ont promu cette peste de l’autodestruction par lâcheté et cupidité répondront socialement et économiquement de leurs actes. Parler de retour à la normale, et qui plus est de victoire, me semble bien prématuré.

  5. Le Wokisme n’est pas mort en France
    Ya qu’à voir les pubs
    Tout le monde médiatique français s’y met
    Jusqu’à la célébration du Ramadan sur la 2 les pubs sur tf1
    Ainsi que la Soumission totale de certaines entreprises comme Carrefour Auchan et leurs rayons « Ramadan » et ne parlons pas de Decathlon  » à fond l’islam  » avec son « hijab de sport « …comme dirait LIDL ( bien corrompu lui aussi)  » On est mal Patron, on est très mal »….

  6. Merci pour ces bonnes nouvelles… Mais ce n’est pas encore ni en France ni en Europe… à suivre les américains, cette fois si on pouvait ne pas attendre 10 ans, cette fois seulement.

  7. C’est une bonne nouvelle qui nous vient des Etats-Unis : il semble bien bien, après une tentative aussi hasardeuse que désastreuse, que ce « wokisme » soit en net repli, voire en phase d’éradication.
    Comme les moutons européens suivent généralement les trace du berger américain…tout espoir est permis…

  8. Toutes les idéologies finissent par se fracasser dur le mur du réel. Le problème, c’est quand et après combien de dégâts…
    Le wokisme est le soft power du mondialisme. La chute du soft power ne résoudra pas tous les problèmes: au dédain de l’idéologie woke, il faudra ajouter la résistance active…

  9. Comme un parfum d’espoir venu des USA eux-même ? Y aurait-il un peuple américain qui pense autrement que ses « élites » acclamées dans tous nos media subventionnés ?

  10. Je ne crois pas à ce subit retournement, ce doit être une ruse pour mieux combattre la tradition .

  11. En effet, le seul-moyen de contrer le wokisme, c’est le boycott de tous ceux qui le défend (entreprises, cinémas, sports, spectacles etc…) c’est ce que je fais !

    1. D’accord avec vous mais Il va falloir aussi boycotter Auchan Carrefour avec leur rayon « spécial Ramadan « Décathlon avec le hijab de sport…

  12. En effet le wokisme ne fait plus recette aux USA et la première à en payer le prix s’appelle Kamala Haris. Le deuxième sans nul doute sera sleeping Joe qui a déjà du mal à faire taire les frasques de son fils comme les détournements d’argent en Ukraine. Des états ouvrent de nouvelles universités dans lesquelles le wokisme est interdit et coupent les subventions des campus qui le propagent. Ce fut une mode, comme toute mode elle va disparaitre et celle-là pour le bien de la majorité.

    1. mais il en restera toujours quelque chose dans les esprits défaillants nourris par ces idées immondes.

      1. Il en restera un sentiment de nostalgie dans quelques esprits défaillants qui finira par disparaître totalement.

    2. Une vigilance extrême s’impose, elle va peut-être disparaître dans les esprits où la partie non gangrenée du cerveau peut faire espérer une revitalisation, mais une grande partie des malades va continuer de contaminer dans l’ombre.

  13. Peut-être que le wokisme n’est qu’une mode pseudo-intellectuelle qui cessera d’être un jour, comme la chanteuse à barbe et comme tout cauchemar.

  14. Un vrai revers pour ces dictateurs sociétaux serait il en route ?
    Mais que va devenir ce gouvernement « progressiste » que des français ont élu ?
    Il y a du monde à foutre a la poubelle !
    Il faut garder l’espoir et se battre pour que les hystériques wokistes retournent dans la petite boite dont ils n’auraient jamais dû sortir et prier Pandore de jeter la clé !

    1. le mouvement « progressiste » va s’auto-consumer, c’est la seule issue possible pour l’humanité. Quant au wokisme je partage votre souhait, ce serait un énorme soulagement que la petite boite se referme rapidement, soulagement pour permettre à tous les jeunes et très jeunes d’avoir un avenir exempt de l’ actuelle folie wokiste.

  15. Le wokisme, qui réunit le féminisme, l’antiracisme, le migrantisme, le LGBTisme, est la dernière version d’un mouvement qui veut le démantèlement du vieux monde des Blancs.
    Au XXème siècle il était porté par les bolcheviques, puis l’École de Francfort (Adorno, Marcuse), l’Ecole de Paris (Lévinas, Derrida, Perec) et la Nouvelle gauche (Ginsberg, Friedan, Cohn-Bendit). Il n’y a aucune raison que ce mouvement ne continue pas son oeuvre de destruction, à moins de traiter le mal à la racine.

    1. « Il n’y a aucune raison que ce mouvement ne continue pas son oeuvre de destruction, à moins de traiter le mal à la racine. » C’est pourtant simple. Tous ces « mouvements » sont des avatars du bon vieux trotskisme, qui ne cache pas ses objectifs : détruire la démocratie. Il suffirait donc que cette dernière se défende, et elle ne manque pas de moyens.
      Mais on me susurre que nos dirigeants sont tous des trotskistes, plus ou moins repentis. Ca explique tout…

  16. Le wokisme en faillite? Le wokisme peut-être mais pas les wokistes, comme le socialisme en faillite devant la réalité n’a pas fait disparaître les socialistes sous toutes ses formes qui continuent à pourrir la vie à tout le monde.

    1. Oui, il faudra drôlement y mettre du sien ! Le communisme confronté aux réalités politiques, économiques et sociales a quand même fait ch… le monde pendant 70 ans et il continue sous d’autres déguisements, doucement mais sûrement. Comme disait l’autre, il faudra aller les buter jusque dans les… toilettes ! En France 5% y sont prêts, les autres se tortillent les doigts avec les Droits d’l’hom…

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter