Brèves - Histoire - Justice - Médias - Santé - 21 août 2016

Le nouveau gouvernement tunisien dévoilé

Le Premier ministre désigné Youssef Chahed a dévoilé ce samedi la composition du gouvernement d’union tunisien qu’il a promis “efficace” pour redresser l’économie et redonner espoir à la population, cinq ans après la révolution.
  
Ce gouvernement, qui comprend “huit femmes” et marque un rajeunissement, doit encore faire l’objet d’un vote de confiance de l’Assemblée des représentants du peuple. Selon le règlement du Parlement, actuellement en congé, il devrait intervenir d’ici une douzaine de jours.

Huit femmes intègrent le gouvernement

Les nouveautés sont à chercher notamment au ministère de la Justice (Ghazi Jeribi), portefeuille clé pour la lutte contre la corruption, et aux Finances où une femme, Lamia Zribi, succède à Slim Chaker, dont le puissant syndicat UGTT ne voulait plus selon des médias.

Si la promesse d’un cabinet resserré n’a pas été respectée, avec un total de 26 ministres et 14 secrétaires d’Etat, celles relatives à la “représentativité” “ont été tenues avec huit femmes à la tête de portefeuilles importants, comme la Santé (Samira Meraï), et 14 jeunes”, a fait valoir Youssef Chahed.
  
“Cinq ont moins de 35 ans”, a renchéri celui qui deviendra lui-même le plus jeune Premier ministre de l’histoire moderne du pays si le Parlement vote la confiance.

À lire aussi

Deux hommes tués par balle dans un bar à Marseille

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleDeux hommes, âgés de 41 et 59 ans, ont été tué…