Le meeting de Macron à Marseille fait un flop

Le problème pour lui, c’est que le 24 avril, c’est d’abord, pour beaucoup de Français, un référendum contre Macron.