Notre siècle n’est pas grand-chose, mais reconnaissons-lui tout de même d’avoir réussi là où tous les autres avaient échoué : il est ludique. Le jeu est partout : il faut s’amuser à l’école, en vacances, en lisant, au travail, bientôt en prison, mais surtout au-dehors. Et puis, il va de soi qu’il faut aussi s’amuser au plumard, et plus que s’amuser, il faut s’y révéler, s’y épanouir, et innover sans cesse. Coûte que coûte.

Pour nous y aider, un Allemand – Felix Ruckert – se démène depuis 2004 en proposant à « toute personne ayant une sexualité » de s’initier à des « stages pratiques ». Et bonne nouvelle : après Berlin, Vienne, Rome et Sydney, le festival Xplore – c’est le nom de cette manifestation – s’exporte cette année à Paris.

Durant tout le week-end dès vendredi, les « gens pratiques » pourront ainsi, moyennant cent euros par jour, s’initier à des ateliers « aux noms évocateurs » – comme le relève avec délice le journaliste de en introduction de son entrevue avec le gourou du festival ; on vous y fera découvrir, par exemple, « l’orgasme méditatif anal »…

La luxure devient un art, nous dit le slogan du festival. Et certaines pratiques sont si artistiques qu’elles se révèlent l’aboutissement de toute sexualité digne d’intérêt. Felix Ruckert, en homme autorisé, juge ainsi que tout homme « devrait se faire pénétrer au moins une fois dans sa vie ». Et n’allez pas vous imaginer qu’il s’agisse là d’une fantaisie ou d’un caprice de libidineux insatiable, car l’Allemand a bien réfléchi à la question, et selon lui, « il n’y a pas de masculin et de féminin, il y a plutôt l’être qui pénètre et l’être qui est pénétré »… Certes.

Tiens donc : négation des sexes et de l’altérité entre hommes et femmes, ça ne vous rappelle pas une certaine théorie, très en vogue dans certains ministères ?

Présentée comme une distinction entre ceux qui pénètrent et ceux qui sont pénétrés, évidemment, la semble un peu moins défendable à l’entrée des crèches. Pour le moment du moins, mais l’art est sans limite, surtout lorsqu’il revient à se foutre du monde.

76 vues

30 août 2013

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.