La est en train d'agrandir un d'acier de 27 kilomètres en ajoutant un tronçon de 35 kilomètres afin de l'étendre à presque toute la frontière de 192 kilomètres entre la et la Turquie, relate Euronews.

Selon Tákis Theodorikákos, le ministre grec de la Protection du citoyen qui a reçu, le 21 janvier, des représentants de l’Union européenne, ce a contribué à empêcher l'entrée illégale de près de 260.000 migrants en 2022. « Cette visite envoie un message très fort de solidarité en Europe, d'unité et de détermination à protéger la frontière de la avec la Turquie, qui est aussi la frontière de l'Union européenne avec la Turquie, a déclaré Tákis Theodorikákos. Et je crois que la Turquie doit recevoir ce message fort, celui d'appliquer le droit international. »

Athènes reproche à Ankara « d'instrumentaliser le sort des migrants » en les encourageant à franchir la frontière pour déstabiliser la et, par conséquent, le reste de l'Union européenne, où la plupart des migrants veulent se rendre, ainsi qu'en coopérant avec les passeurs de clandestins. De son côté, la Turquie reproche aux autorités grecques de refouler violement les migrants.

L'agence européenne de protection des frontières Frontex prévoit d’ajouter, dès le mois prochain en Grèce, 400 gardes-frontières supplémentaires aux 1.800 déjà déployés.

2126 vues

23 janvier 2023

Les commentaires sont fermés sur cette publication.