Cinq ex-binationaux (quatre Franco-Marocains et un Franco-Turc), déchus de leur nationalité française le 7 octobre 2015, ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme () contre cette mesure. Ils avaient tous les cinq été condamnés en 2007 pour avoir apporté un soutien financier au Groupe islamiste combattant marocain (GICM), dont les auteurs des attentats de Casablanca au en 2003 (quarante-trois morts, dont quatre Français) étaient proches. Maître Frédéric Pichon explique à Boulevard les enjeux de cette procédure…

7 septembre 2016

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.