Brèves - International - 6 septembre 2016

La Bretagne à l'ONU dans l'espoir d'être reconnue comme "minorité nationale"

L’association des Nations de l’Hexagone (ANH) est sur le point de s’attaquer à la question des minorités nationales, pour la seconde fois, devant l’ONU à Genève. Elle espère que la France reconnaisse enfin le statut des minorités nationales, notamment celle de la Bretagne. 

Atteindre les instances internationales

Depuis que Manuel Valls avait déclaré que “le peuple alsacien n’existait pas” il y a deux ans, l’association s’est donné pour objectif d’unir les minorités nationales et d’atteindre les instances internationales, car “avec Paris, le dialogue est impossible”. Selon les mots de Stéphane Domagala à France 3 Bretagne, l’association compte cette fois lancer une procédure judiciaire contre l’Etat:

“C’est réaliste, ce n’est pas une utopie de placer la France en difficulté. Nous avons découvert une faille juridique qui montre que la France fraude”.

À lire aussi

L’église Saint-Jacques de Grenoble a été incendiée… France 3 forcée de faire son « média culpa »

Si localement, cette découverte chagrine le diocèse, elle enquiquine surtout France 3, pri…