La basilique Sainte-Sophie est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO : en 2019, 3,8 millions de touristes l’ont visitée. L’UNESCO s’est alarmée des dégradations qui pourraient être la conséquence de l’islamisation de Sainte-Sophie et a demandé aux autorités turques, pour ce mois-ci, un rapport exact de l’état du monument. Gouvernement qui, explique Anne Andlauer, dans Le Figaro, s’en est offusqué. Le dirigeant turc ne manque pas de culot !

Le 10 juillet 2020, la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul a été transformée par en mosquée. Depuis 1934, la basilique désaffectée était un musée, par décision de Mustafa Kemal Atatürk.

Et avant ? Cette basilique chrétienne a été construite dès le VIe par l’empereur Justinien sur le lieu où l’empereur Constantin avait fait édifier une première église : elle est alors le symbole de l’universalité du tout autant que de ses racines orientales. Aussi, lorsque, le 24 juillet 2020, en présence du chef de l’État turc, les prières musulmanes retentissent dans ce haut lieu de l’Antiquité chrétienne, lieu de couronnement des empereurs et chef-d’œuvre mondialement connu de l’architecture religieuse chrétienne, c’est, indubitablement, une écrasante victoire symbolique du « sultan » Erdoğan sur un Occident vieillissant et déchristianisé. Même si, curieusement, le muezzin qui s’était porté volontaire pour cette prière musulmane, la première depuis 83 ans à Sainte-Sophie, est mort dix jours plus tard d’un arrêt cardiaque..., on assistait bien à la revanche symbolique d’une civilisation sur une autre.

À l’époque, la Russie, la Grèce et même la France – quoique bien plus faiblement, comme on l’imagine,- avaient émis de vives protestations. Selon Le Figaro, la minorité orthodoxe hellénophone de Turquie, héritière des Byzantins, a été particulièrement amère de cette islamisation de Sainte-Sophie : « Un symbole pour tous les chrétiens et, au-delà, pour toutes les minorités religieuses de ce pays », dit l’un d’eux.

Lors de l’affectation de Sainte-Sophie en mosquée, sans aucune concertation avec l’UNESCO, les mosaïques uniques au monde de l’abside ont été recouvertes d’un voile. Le Figaro nous apprend que le ministère de la Culture d’Erdoğan avait promis que les mosaïques seraient à nouveau visibles, en dehors des heures de prières musulmanes. Selon Anne Andlauer, il n’en est rien, cette concession des autorités musulmanes n’a même pas été respectée. On ne voit donc plus, entre autres, la mosaïque de Marie Théotokos, une Vierge à l’Enfant qui date de 867, et qui était la première mosaïque créée après la période iconoclaste. Des Iconoclastes qui ont aujourd’hui, avec l’ turc nationaliste et conquérant, de dignes successeurs… Comment ne pas s’inquiéter de ce patrimoine chrétien en Orient dont les islamistes semblent bien plus conscients que les Occidentaux de la valeur réelle, patrimoniale mais surtout symbolique ?

On assiste, en Turquie mais aussi en Arménie, ou ailleurs en Orient, à une vaste entreprise de cancel culture version islamiste… dans l’indifférence occidentale quasi générale.

3919 vues

1 février 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

20 commentaires

  1. Il faudrait que les touristes venant de pays de tradition chretienne ( croyants ou pas ) boycottent la visite de Sainte Sophie quand ils viennent a Istambul. Ils représentent la trés grande majorité des visiteurs. Les plus militants pourraient y aller et s´agenouiller et prier devant les icones cachées .

  2. La qualité extrême de cette construction de l’empire byzantin chrétien résistante aux nombreux tremblements de terre fait qu’elle ne s’écroulera pas , ce qui aurait pu être souhaité si Erdogan continue à se l’approprier. Il ne la mérite pas, tout comme le riche héritage monumental et archéologique d’un territoire qui fut le plus chrétien de tout le bassin méditerranéen.

  3. La tiédeur d’un pape renégat, la laïcité aveugle de nos dirigeants « républicains » l’abandon de nos valeurs et de nos principes par des gens gavés de décadence et de permissivité à tout va vont transformer nos villes et nos campagnes en désert comme cela fut fait en Arabie, et partout ou ils ont mis les pieds.

  4. Mais n’oublions l’abandon de l’occident soit disant chrétien contre l’occident qui lui était resté chrétien….. Mais ça c’est une autre histoire mais c’est le début de la fin…..Et c’est pas d’aujourd’hui…..

  5. Pour les musulmans, l’histoire d’avant l’hégire n’existe pas. Pour la Turquie, l’Arménie non plus n’existe pas. Il faut s’y habituer avant que cela na nous soit imposé par des moyens vigoureux.

  6. Sainte-Sophie construite à Constantinople, capitale de l’Empire Byzantin, ou l’on débattait essentiellement du … sexe des Anges. Ce qui est redevenu d’actualité avec les LGBTQI.. etc, et la théorie du … Genre !

  7. Si l’Occident n’était pas si décadent, il organiserait la reconquête de CONSTANTINOPLE. Au lieu de quoi, l’occident rabougri, nourrit le despote islamique de millions d’euros arrachés aux peuples d’Europe.

  8. Que se passerait-il si l’on organisait de messes, ou pourquoi pas un salon de l’érotisme, dans une mosquée en France ? Je vous laisse deviner …

  9. Les turcs et Erdogan en particulier savent très bien à qui ils ont affaire notamment face à la France qui loin de combattre l’islamisme se laisse envahir pour précipiter la catastrophe. Sainte Sophie, priez pour nous.

    1. si nous « osions » approfondir le sens de notre vie, non étouffée par la matière, peut-être apporterions-nous une vrai résistance ! Le temps des Cathédrales, précédé des innombrables églises romanes, fut uniquement un temps spirituel. Revenir à une sorte de détachement du plaisir matérialiste serait salutaire. L’Islam, pouvoir politique, nous attend ! notre décadence est leur proie préférée.

  10. Au non des bons sentiments (solidarité, humanisme, wokisme, Droit de l’hommisme, hygiénisme, repentance…) l’occident s’affaiblit au contraire de l’Islam fière de ce qu’elle est. Le résultat est connu. L’Europe sera terre d’islam chaque année un peu plus. Mais les bons sentiments valent bien la disparition de notre civilisation. Après nous serons nous aussi des victimes : le nec plus ultra.

  11. Rappelons la trahison des Grecs par la France en 1920 : l’infâme et stupide Aristide Briand a aidé militairement l’ennemi ottoman contre l’allié hellène qui était vaillamment sur le point de libérer Constantinople. Les voies de la maçonnerie sont pénétrables…

  12. La menace provient d’Erdogan également. Ce petit calife n’est grand que devant nos génuflexions répétées.

    Il faudrait qu’il soit « neutralisé » pour notre plus grand bien en Europe.

    Poutine l’avait remis à sa place en 2015 en menaçant d’aller célébrer la messe en la même basilique.

    Nous ne jouons pas dans la même catégorie.

    1. Rappelons la trahison des Grecs par la France en 1920 : l’infâme et stupide AristideBriand a aidé militairement l’ennemi ottoman contre l’allié hellène qui était vaillamment sur le point de libérer Constantinople. Les voies de la maçonnerie sont pénétrables…

      1. Précisons : l’ennemi ottoman, mené par Atatürk, franc-maçon notoire, a refoulé l’occupant grec (occupant les lieux bien avant l’invasion turque) royaliste, donc à vomir, et surtout parent avec Guillaume II de Prusse.
        Détail : les armées françaises ont livré sans combattre le sud de la Cappadoce. Bilan : 30 000 morts en une nuit. Mais meurtrier FM, donc vertueux.

  13. Et chez nous ils imposent des mosquées qui dénaturent le bâti alentour et on laisse faire dans une indifférence totale .Il faudrait qu’on arrête de céder à leurs désirs sans rien en retour .Nos politiques se couchent devant eux alors qu’ils continuent à persécuter les cathos et à détruire tous ceux qui est chrétien .A quand un président pour arrêter ça .

  14. Immense tristesse ! l’Eglise Orthodoxe est une Eglise martyre d’où sa Beauté, ses prêtres à l’âme mystique, le Sacré Flamboyant ! Je suis orthodoxe depuis trente ans et les deux Pères Spirituels qui m’ont accueillie étaient bouleversants de bienveillance, d’humilité aimante. Oui, l’Occident chrétien aurait beaucoup à apprendre de l’Orient ! Un Ermite rencontré me disait « Soyez à trois cms au dessus du sol ».. Beau défi…

  15. Et bientôt tout ce qui dérangera sera détruit par ces obscurantistes, comme les Bouddhas de Bâmiyân par leurs copains les talibans – Belle engeance :) !

Les commentaires sont fermés.